mardi 14 février 2012

Crèmes brûlées au chocolat noir



Il me fallait absolument étrenner le Larousse du chocolat reçu à Noël. C'est dingue tout le temps que j'ai mis à arrêter mon choix! Parce que je me cherchais un prétexte afin d'utiliser mes mignons petits ramequins bleus et crème, j'ai finalement sélectionné ceci.

Je me suis ensuite torturé l'esprit à savoir si oui ou non je devais incorporer de la sapote, de la fève tonka, de la fleur de sel, de l'Amarula ... Pour finalement en revenir à la base de tout, c'est-à-dire un chocolat intense qui se suffit de lui-même. Pas de colifichets donc.

J'ai toujours cru qu'il était impératif de cuire les crèmes brûlées au bain-marie. Le modus operandi de cette recette n'en faisant toutefois pas mention, je l'ai suivi sans rouspeter puisque la température de cuisson est bien plus basse que celle des autres recettes. Il est à noter que le temps de cuisson fut cependant BEAUCOUP plus long que ce que prescrit la recette. La texture et le goût furent néanmoins irréprochables


Ingrédients pour 6 portions
  • 100 g de chocolat noir
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 90 g (1/2 tasse et 3 1/2 c. soupe) de sucre glace
  • 1 tasse (250 ml) de lait entier
  • 1 tasse (250 ml) de crème à 35% de matières grasses
  • Cassonade ou sucre pour la finition

Préparation

Préchauffer le four à  210 °F/100 °C.

Hacher le chocolat au couteau. Mélanger les jaunes d'oeufs et le sucre en poudre.

Porter ensemble le lait et la crème à ébullition. Retirer du feu puis ajouter le chocolat et mélanger jusqu'à homogénéité. Verser immédiatement sur le mélange d'oeufs et de sucre et bien mélanger.

Répartir la crème au chocolat dans 6 ramequins. Enfourner et laisser cuire pendant 45 minutes ou jusqu'à ce que la crème soit cuite tout en restant tremblotante (Ce qui pour ma part a nécessité 45 minutes supplémentaires).

Réfrigérer pendant un minimum de 12 heures.

Parsemer le dessus des crèmes d'un peu de cassonade ou de sucre. Caraméliser légèrement le sucre au chalumeau ou, à défaut, sous le gril du four. Déguster aussitôt.

Source: La petite bibliothèque du chocolat, Larousse.

4 commentaires:

  1. C'est bien vrai qu'ils sont mignons tes petits ramequins! C'est toujours plus tentant de cuisiner avec de jolis moules, non? Je n'ai encore jamais tenté de cuisiner la crème brûlée. Et au restaurant, je ne me risque jamais de choisir ce dessert. Je ne sais pas pourquoi, j'ai toujours peur d'être déçue. J'opte à la place pour un gros gâteau, mais il faudrait bien un jour que je fasse un petit changement pour essayer autre chose.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai reçu à Noël une torche pour la cuisine avec de jolis moules à crème brûlée mais je ne l'ai pas encore utilisé... ça me donne le goût ces belles photos là!

    RépondreSupprimer
  3. C'est du joli dessert ça ma chère. La crème brulée est mon dessert fétiche.

    RépondreSupprimer
  4. La texture a l'air bien crémeuse... Je préfère nettement la cuisson au bain-marie, c'est vraiment moins long!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup! :)