lundi 15 octobre 2012

Doigts de dame



Les doigts de dame, aussi appelés biscuit cuillers, sont une base essentielle de la pâtisserie. Simples, aériens et passe-partout, ils s’accommodent très bien d'un grand bol de café au lait ou d'une tasse de thé. Il est d'ailleurs fort aisé de les aromatiser avec ce qu'on a sous la main; eau de rose, cacao, Grand Marnier, Amaretto... Leur longue durée de conservation constitue également un avantage non négligeable.

On les utilise notamment pour la confection des charlottes et des... oh, attendez un instant, pas question que je vous dévoile la surprise immédiatement! À vous de deviner dans quel autre dessert on les retrouve!

Ingrédients pour environ 60 biscuits

  • 6 oeufs dont les blancs et les jaunes sont séparés
  • 150 g de sucre
  • 150 g de farine


Préparation

Préchauffer le four à 180°C/ 350°F.

Au batteur sur socle munis d'un fouet, monter les blancs d'oeufs en neige puis serrer avec le sucre. Ajouter les jaunes préalablement légèrement battus. Sitôt mélangé, ajouter la farine tamisée en pliant délicatement avec une spatule de caoutchouc.

Sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin, dresser l'appareil en des bandes de 7 cm de longueur à l'aide d'une poche munie d'une douille lisse numéro 4, en laissant un léger espace entre chaque bande.

Cuire 12 à 15 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient dorés.

Les doigts de dame se conservent 1 mois dans un contenant hermétique à température pièce.

Source: CFP 24-Juin

samedi 13 octobre 2012

Carrés sablés aux pommes et noix

Derrière le titre bien innocent de cette recette se cache en fait une terrible bombe. Non, vous ne rêvez pas; elle totalise bel et bien 805 grammes de beurre! Si cela peut toutefois vous rassurer, sachez que les quantités de nourriture obtenues sont passablement substantielles.

Ces carrés évoquant la plus fantastique des tartes aux pommes sont ultra fondants, parfumés (il en fut de même de toute la maison), goûteux et riches de leur mélange de textures. Surtout, ils sont à consommer avec parcimonie, ce qui n'est pas sans poser un sacré défi!

Vos commentaires acerbes sont les bienvenus. Soyez francs; ne suis-je pas horrible de vous présenter un dessert aussi diaboliquement mirobolant?

Ingrédients pour 40 à 50 carrés

Croûte sablée
  • 360 g (1 1/2 tasse) de beurre non salé, à température pièce et coupé en petits cubes
  • 175 g (3/4 tasse tassée) de cassonade
  • 395 g (3 tasses) de farine tout-usage
  • 1/2 c. thé de sel
Garniture aux pommes
  • 85 g (6 c. soupe) de beurre non salé
  • 115 g (1/2 tasse tassée) de cassonade
  • 2,72 kg (6 lbs) de pommes, pelées, évidées et tranchées finement
  • 1 c. soupe de cannelle moulue
  • 1/2 c. thé de muscade râpée
  • Un peu d'eau, au besoin
Garniture aux noix
  • 540 g (3 tasses) d'avoine à cuisson rapide
  • 265 g (2 tasses) de farine tout-usage
  • 350 g (1 1/2 tasse tassée) de cassonade
  • 2 c. thé de cannelle moulue
  • 1/2 c. thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. thé de sel 
  •  360 g (1 1/2 tasse) de beurre non salé, froid et coupés en morceaux d'1 c. soupe
  •  350 g de noix de Grenoble en moitiés
  •  200 g de noix de pacanes en moitiés
Préparation

Pour la croûte sablée
Préchauffer le four à 190°C/ 375°F. Couvrir une plaque à pâtisserie de 15 pouces par 17 de papier parchemin et réserver.

Dans le bol d'un batteur sur socle muni d'une palette, mettre le beurre et la cassonade. Mélanger à vitesse moyenne pendant 2 minutes, ou jusqu'à ce que le tout soit aérien et crémeux. À basse vitesse, ajouter le sel et la farine et mélanger jusqu'à ce qu'une pâte molle se forme.

Verser la pâte obtenue sur la plaque à pâtisserie et presser en répartissant le tout de manière égale.

Cuire 12 à 20 minutes ou jusqu'à ce que la croûte soit tout juste dorée. Laisser refroidir et réserver.

Pour la garniture aux pommes
Dans un très grand poêlon (note: j'ai utilisé un wok), chauffer le beurre et la cassonade à feu moyen-élevé. Dès que le tout est fondu, ajouter les pommes.

Cuire en brassant de manière occasionnelle pendant 15 minutes. Ajouter la cannelle et la muscade puis bien mélanger. Poursuivre la cuisson pendant 15 minutes ou jusqu'à ce que les pommes soient caramélisées et que le liquide soit évaporé. Au besoin, ajouter un peu d'eau en cours de cuisson. Retirer du feu et laisser refroidir.


Pour la garniture aux noix
Dans un grand bol, mélanger la farine, l'avoine, la cassonade, la cannelle, le bicarbonate de soude et le sel. Ajouter le beurre et sabler jusqu'à obtenir un mélange grumeleux. Ajouter les noix de Grenoble et les pacanes et mélanger.


Pour le montage
Préchauffer le four à 190°C/ 375°F.

Répartir la garniture aux pommes de manière égale sur la croûte sablée. Par dessus la garniture aux pommes, répartir la garniture aux noix puis presser avec les doigts pour égaliser. 

Cuire pendant 30 à 45 minutes ou jusqu'à ce que la surface soit bien dorée.

Laisser refroidir complètement puis couper en carrés de 3 cm de côté.



Source: adaptation de cette recette

mercredi 10 octobre 2012

Cake au citron, canneberge, épeautre et huile d'olive


L'huile d'olive n'est pas fréquente dans les desserts. Pourtant, en version sucrée, elle devient à la fois fruitée et florale. Ce qui, bien entendu, me plait énormément.

Le goût bien acidulé des canneberges vient contrebalancer la saveur sirupeuse de l'huile. Avec le zeste de citron et pas trop de sucre, c'est délicieux, raffiné et étonnant.

Ingrédients pour 1 cake

  • 3 oeufs
  • 2/3 tasse huile d'olive
  • Le zeste râpé finement de 2 citrons
  • 90 g (1 tasse) de canneberges fraîches
  • 125 g (2/3 tasse) de sucre
  • 250 g ( 1 1/3 tasse) de farine d'épeautre
  • 1 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1 pincée de sel

Préparation
Préchauffer le four à 180°C/ 350°F.

Dans un bol, mélanger les oeufs, l'huile d'olive, le sucre et le zeste de citron râpé. 

Dans un grand bol, mélanger la farine, la levure chimique et le sel. Former un puis au centre et y verser le mélange liquide. Mélanger jusqu'à homogénéité, sans plus. Ajouter les canneberges et mélanger.

Verser l'appareil dans un moule à pain antiadhésif ou beurré et fariné. Cuire 1 heure ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.



dimanche 7 octobre 2012

Carrés aux abricots et à l'avoine

Je suis d'avis que pratiquement tous les fruits sont magnifiques une fois couverts de garniture de type croustade. C'est pourquoi je chéris par exemple les crumbles aux coings, aux figues, aux poires,...

Cette version-ci du célèbrissime carré aux dates est tout spécialement ensoleillée. La texture moelleuse des abricots est bien simplement mise en valeur et on en redemande!

Ingrédients

  • 255 g (1 1/2 tasse) d'abricot séchés dénoyautés, hachés grossièrement
  • 1 tasse (250 ml) de jus d'orange
  •  160 g (1 1/4 tasse) de farine de blé entier
  •  360 g (2 tasses) de gros flocons d'avoine
  •  115 g (3/4 tasse) de cassonade 
  • 1 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1/4 c. thé de sel
  • 1 c. thé de poudre de vanille
  • 2/3 tasse (150 ml) d'huile végétale
  • 60 g (1/4 tasse) de beurre fondu



Préparation

Préchauffer le four à 180°C/350°F.

Dans une petite casserole, mélanger les abricots au jus d'orange et amener au point d'ébullition à découvert. Réduire la chaleur et laisser mijoter à découvert, en remuant souvent, jusqu'à ce que le mélange ait épaissi et que les fruits aient ramolli, soit environ 10 minutes. Retirer du feu et réserver.

Dans un grand bol et à l'aide d'une fourchette, mélanger la farine avec l'avoine, la cassonade, la poudre de vanille, la levure chimique et le sel.Creuser un puits au centre des ingrédients secs et y verser l'huile et le beurre.Mélanger, à la fourchette, jusqu'à ce que le mélange soit granuleux.

Verser la moitié de la préparation sèche dans un moule carré de 2 litres (8 po), huilé, et l'aplatir à la main. Recouvrir du mélange abricots-orange.Couronner avec le reste de la préparation farine-avoine, et compacter délicatement. Cuire au centre du four de 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que le dessus soit doré.

Glisser la lame d'un couteau autour du moule pour détacher.Laisser tiédir dans le moule et découper en carrés.



Source: adaptation de cette recette

mardi 2 octobre 2012

Céleri rémoulade

Depuis mon premier contact avec la sauce rémoulade dans un bistro français, je suis tombée en amour. Je l'avais déjà tenté avec la courge spaghetti l'an dernier. Aujourd'hui, je vous présente la version classique de chez classique, soit celle au céleri rave.

Je crois qu'à peu près n'importe quel légume devient machiavéliquement bon lorsqu'il baigne dans une sauce rémoulade...

Ingrédients pour 4 portions

  • 1 litre de céleri râve, pelé et râpé
  • 1/2 tasse (125 ml) de mayonnaise maison ou du commerce
  • 1 c. thé de raifort
  • 1 c. soupe de cornichons à l'aneth, haché
  • 1 c. soupe de câpres marinés, hachés grossièrement
  • 2 c. thé de moutarde de dijon
  • 1 oignon vert, émincé
  • 2 c. soupe de vinaigre de vin blanc
  • Sel, poivre

Préparation

Dans un bol, mélanger tous les ingrédients. Saler et poivrer.


Source: adaptation de cette recette 

lundi 1 octobre 2012

Je lance une idée comme ça...

... mais que diriez-vous, bloggeurs et bloggeuses, qu'on s'organise un joli potluck dans la première semaine de décembre? Ce serait à Montréal, dans une salle x.  Nous pourrions associer cet évènement avec un chouette échange de cadeaux culinaires.

La parole est à vous! Manifestez votre intérêt!

Choux de Bruxelles à la pancetta et crème



Ces bouts de choux font partie du palmarès de mes légumes préférés. Néanmoins, jamais l'idée de les apprêter autrement qu'à la vapeur ne m'avait passer par la tête avant d'être mise devant une situation dramatique. En effet, je devais, oh horreur, faire usage de pancetta! Non, pitié, pas ce savoureux bacon de riche encore!



800 g de choux de Bruxelles, lavés et parés
2  c. soupe huile d'olive
100 g de pancetta au piment d'Espelette, découpée en petits lardons
Sel, poivre
1 tête d'ail, séparée en gousses pelées et hachées
1/2 tasse (125 ml) de crème à 35% de matières grasses

Cuire les choux de Bruxelles 15 minutes à l'étuveuse.

Pendant ce temps, chauffer l'huile à feu moyen dans un poêlon  Faire revenir les lardons. Après 5 minutes, ajouter l'ail et continuer la cuisson. Lorsque la pancetta est suffisamment cuite,c'est-à-dire lorqu'elle prend une coloration plus foncée, ajouter les choux de Bruxelles.

Saler, poivrer, ajouter la crème et bien mélanger. Poursuivre la cuisson 2 minutes puis servir.