samedi 23 mars 2013

Biscuits au beurre noisette, sucre muscovado et fleur de sel


C'est dans un appartement fleurant bon le beurre noisette que ces biscuits furent confectionnés. Déjà, en gouttant la pâte crue, je savais que ce serait un massacre sans nulle trace de survivant.

À la sortie du four, ils ont fait fureur auprès de mes amis. Le mélange sucré-salé rappelle le caramel à la fleur de sel.


Ingrédients pour environ 36 biscuits

  • g (1 tasse) de beurre non salé
  • g ( 2 tasses) de farine
  •  1 1/2 c. thé de bicarbonate de soude
  • 1 c. thé de sel
  • 130 g (1 tasse) de sucre muscovado (aussi appelé rapadura ou cassonade intégrale)
  • g (1/2 tasse) de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 1/2 c. thé d'extrait de vanille
  • Fleur de sel
Préparation

Dans un poêlon à fond métallique (bref, argent et non noir), faire fondre le beurre à feu moyen. Lorsqu'il est complètement fondu et qu'il commence à mousser, poursuivre la cuisson environ 5 minutes ou jusqu'à ce qu'un dépôt brun se forme au fond du poêlon et que le tout sente les noisettes. (Attention de ne pas dépasser ce stade, sans quoi le beurre sera brûlé et inutilisable!) Transférer dans un bol en verre et laisser refroidir.

Dans un bol, mélanger la farine, le sel et le bicarbonate de soude. Réserver.

Fouetter ensemble le beurre refroidi et les deux sucres. Ajouter l'oeuf et la vanille et mélanger. Ajouter le mélange d'ingrédients secs graduellement en continuant à mélanger.

Emballer la pâte dans de la pellicule plastique et réfrigérer pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C/ 350°F.

À l'aide d'une cuillère à soupe, prélever de la pâte. La rouler en boule et la placer sur une plaque à pâtisserie. Répéter en prenant soin de laisser un espace entre chaque boule. Aplatir les boules. Saupoudrer chaque biscuit d'une pincée de fleur de sel.

Cuire 12 à 15 minutes ou jusqu'à ce que le centre des biscuits soit doré. 

Source: adaptation de cette recette 


mardi 19 mars 2013

Filet de truite glacé au miso





Voici une façon trrrrrrès savoureuse ( hello saveur umami) de préparer un filet de poisson. Le saumon serait également un choix gagnant pour cette étonnante marinade.

Ingrédients pour 4 portions

  • Filet de truite de 500 g avec la peau
  • 2 c. soupe de miso
  • 2 c. soupe de miel
  • 1 c. soupe de moutarde a l'ancienne
  • 1 c. thé de vinaigre de riz
  • Quelques gouttes d'huile de sésame


Préparation

Dans un petit bol, mélanger tous les ingrédients de la marinade. En enduire uniformément le filet de truite.

Laisser reposer au réfrigérateur pendant 2 à 4 heures.

Préchauffer le four à 220°C/ 425°F

Cuire 20 à 25 minutes.



Source: cette recette


samedi 9 mars 2013

Charlotte à la fraise


 Cette charlotte est une traitresse. En effet, elle est peu sucrée et en apparence légère comme un nuage mais contient en réalité une substantielle quantité de crème.

Qui plus est, elle est fruitée à mort et évoque l'été avec de belles grosses fraises en guise de parure. Vous conviendrez avec moi que c'est passablement hors-saison mais je m'en fiche! Dehors, c'est le printemps et moi je rêve déjà aux terrasses et aux étendus verdoyants. Emmenez-en, des évocations estivales!


Ingrédients
Gâteau éponge
  •  2 gros oeufs séparés blanc-jaune, à température pièce
  • 53 g (1/4 tasse) de sucre
  • 1/2 c. thé d'extrait de vanille
  • 1 c. thé de jus de citron
  • 1/2 c. thé de zeste de citron, râpé finement
  • 33 g (1/4 tasse) de farine
 Mousse à la fraise
  •  1 1/4 c. thé de gélatine neutre en poudre
  • 1 c. soupe d'eau froide
  • 1 tasse (125 ml) de purée de fraise lisse
  • 4 c. thé de sucre
  • 1 tasse de crème 35 %
Sirop 
  • 105 g (1/2 tasse) de sucre
  • 1/2 tasse (125 ml) d'eau
Finition 
  • Environ 24 doigts de dames (ou biscuits cuillers), maison ou du commerce
  • Des fraises fraîches
  • Du coulis de fraise maison ou du commerce, voire de la confiture passée au mixeur

Préparation

Pour le gâteau éponge  
Préchauffer le four à 180°C/ 350°F.

Recouvrir le fond d'un moule à charnière de 8 ou 9 pouces de papier parchemin. Réserver.

Dans le bol d'un batteur sur socle munis d'un fouet, battre les oeufs à vitesse moyenne jusqu'à ce qu'ils soient mousseux. Ajouter 1 c. soupe du sucre et continuer à battre jusqu'à ce que le tout forme une meringue brillante faisant des pics mous. Transférer dans un autre bol et réserver.

Dans le bol d'un batteur sur socle, toujours munis d'un fouet, battre les jaunes d'oeufs et 2 c. soupe du sucre à vitesse rapide pendant 5 minutes ou jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la vanille, le jus de citron et le zeste de citron et mélanger pendant 1 autre minute.

Tamiser la farine et le reste du sucre au dessus du mélange de jaune d'oeuf et mélanger jusqu'à homogénéité. Ajouter la moitié de la meringue et plier avec une spatule. Ajouter l'autre moitié et plier jusqu'à homogénéité, sans plus.

Verser le mélange dans le moule à charnière. Cuire 10 à 12 minutes ou jusqu'à ce que le gâteau soit doré et qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.

Laisser refroidir le gâteau 5 minutes avant de le démouler en passant un couteau autour puis en ouvrant la charnière. Mettre le gâteau au centre d'une grande assiette et réserver.



Pour la mousse à la fraise
Mélanger l'eau froide et la gélatine.

Dans une casserole, mélanger la purée de fraise et le sucre. Porter à ébullition puis retirer du feu et bien incorporer la gélatine. Laisser refroidir complètement à température pièce.

À vitesse moyenne, fouetter la crème jusqu,à ce qu'elle forme des pics mous et qu'elle se décolle légèrement des parois du bol. Avec une spatule, plier délicatement avec la purée de fraise jusqu'à homogénéité, sans plus.


Pour le sirop
Dans une petite casserole, porter l'eau et le sucre à ébullition. Retirer du feu et laisser refroidir.


Pour la finition
Mettre le contour du moule à charnière fermé autour du gâteau éponge.

Tremper chaque doigt de dame dans le sirop et le poser à la verticale sur la paroi intérieure du moule. Répéter jusqu'à avoir fait le tour du moule.

Verser la mousse à la fraise au centre du moule et l'aplanir avec une spatule.

Réfrigérer au moins 4 heures.

Disposer les fraises tel que souhaité sur la surface de la charlotte. Décorer du coulis de fraise.



Source: adaptation de cette recette 


vendredi 8 mars 2013

Biscuits empreintes au citron et à la confiture de framboise



 Depuis un bon moment déjà, je songeais à réaliser des thumbprint cookies. Mais à quoi les aromatiser? En voyant des framboises à profusion dans le congélateur de la mère, j'ai décidé d'en transformer une petite  quantité en confiture. L'inspiration me dictait d'y ajouter de l'eau de rose mais je n'en avait point. J'ai donc  associé une confiture bien simple à un biscuit sablé tout aussi simple et bonifié de zeste de citron.

 Nul n'est besoin de se compliquer la tâche pour obtenir un résultat épatant. Ces biscuits en sont la preuve et accompagnent à merveille un thé vert.


Ingrédients
  • 120 g (1/2 tasse) de beurre non salé
  • 65 g (1/2 tasse) de sucre glace
  • 1/4 c. thé de sel
  • 1 c. thé d'essence de vanille
  • Le zeste d'1 citron, râpé finement
  • 310 g(1 1/4 tasse) de farine
  • 1/4 tasse (65 ml) de confiture de framboise maison ou du commerce
Préparation 


Préchauffer le four à 350°F/180°C.


Dans le bol d'un batteur sur socle munis d'une palette, crémer le beurre avec le sucre glace, le sel, la vanille et le zeste de citron pendant 2 minutes, ou jusqu'à ce que le tout soit lisse, à vitesse moyenne-haute.

Ajouter la farine progressivement à basse vitesse et augmenter progressivement jusqu'à vitesse moyenne-haute et continuer jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Au besoin, si le mélange est trop sec, ajouter un peu d'eau.

Avec une cuillère à soupe, prélever des morceaux de pâte, les rouler en de petites boules et les poser sur une plaque à pâtisserie en laissant 2,5 cm d'espace entre chacune. Avec les doigts, presser au centre de chaque boule pour former un puits et le remplir de confiture.

Cuire 14 à 18 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient légèrement dorés sur les rebords.



Source: adaptation de cette recette


jeudi 7 mars 2013

Granola au beurre d'arachide et à la banane


Dès que j'ai vu cette recette sur le blog de Gab, j'ai su que je la préparerais. Le hic c'est que je n'avais pas en ma possession tous les ingrédients. Voici donc une réplique relativement fidèle mais tout de même dans le ton.

Ce fichtrement délicieux granola requiert un minimum d'effort pour un maximum de saveur. Qui dit mieux?

Ingrédients
  • 3 tasses de flocons de kamut
  • 1/2 tasse de pacanes
  • 3/4 tasse d'amandes
  • 1 c. thé de cannelle
  • 1 c. thé de cardamome
  • 1 banane très mure ou décongelée, réduite en purée
  • 1/2 tasse de miel
  • 1/4 tasse de beurre d'arachide
  • 1 c. thé de cannelle
  • 2 c. soupe d'huile végétale
Préparation

Préchauffer le four à 300°F/150°C.


Dans un bol, mélanger les ingrédients secs et dans un autre, les ingrédients liquides. Verser les ingrédients liquides dans les ingrédients secs et bien mélanger.

Étendre le mélange sur une plaque à pâtisserie et cuire 45 minutes en mélangeant le tout toutes les 10 minutes. Laisser refroidir.

Conserver dans un contenant hermétique.


Source: adaptation de cette recette

mercredi 6 mars 2013

Ribollita

Cette semaine, j'ai participé à une cuisine collective. Le résultat fut divers plats maisons pour un prix ridiculement bas. L'un des participants proposa cette recette, ramenée directement du Coin d'Italie, une épicerie fine de Sherbrooke. C'est vraiment chouette et ce, malgré sont apparente symplicité.

La ribollita est un plat rustique typique de la Toscane. Son nom signifie «rebouillie», en référence à la seconde et brève cuisson qu'on fait subir à la soupe le lendemain de la préparation initiale.

C'est terriblement bon, tout spécialement arrosé d'une bonne quantité d'huile d'olive. Et puis ça nourrit et ça ne coûte presque rien à réaliser. On peut même rendre la recette végétarienne en remplaçant le bouillon de poulet par du bouillon de légumes.


Ingrédients pour 5 à 7 portions

  • Huile d'olive
  • 1 oignon, haché
  • 3 carottes, pelées et hachées
  • 1 poireau, haché
  • 3 branches de cèleri, hachées
  • les feuilles d'1 choux frisé (kale), déchiquetées grossièrement
  • 1 pot de 700 g de coulis de tomate
  • 1 1/2 tasse de bouillon de poulet
  • 1 1/2 tasse d'eau
  • Sel, poivre
  • 500 g de haricots blancs secs, préalablement trempés dans l'eau pendant 12 heures puis égouttés (ou encore 1,2 kg de haricots blancs cuits)
  • Du pain sec
Préparation

Chauffer l'huile à feu moyen dans une grande casserole. Faire revenir l'oignon, le poireau, les carottes et le cèleri pendant 5 minutes. 

Ajouter le choux frisé, le coulis de tomate, le bouillon de poulet, l'eau et un peu de sel. Laisser cuire pendant 30 à 40 minutes. Ajouter de l'eau au besoin, si le mélange est trop épais.

Pendant ce temps, faire mijoter les haricots secs dans une autre casserole jusqu'à ce qu'ils soient presque entièrement cuits et les ajouter ensuite aux autre ingrédients de la soupe. Laisser cuire le tout pendant 15 minutes ou jusqu'à ce que les haricots soient cuits.

Saler et poivrer, retirer du feu et laisser refroidir.

Le lendemain, préparer quelques tranches de pain sec et les insérer en couches dans une casserole en  alternant avec des cuillerées de soupe. Laisser reposer quelques minutes. Mettre sur le feu pour réchauffer en brassant et en prenant garde de ne pas laisser coller le mélange au fond du chaudron. 

Servir avec un généreux filet d'huile d'olive.





lundi 4 mars 2013

Pennes à la merguez et à l'estragon




C'est par une blanche tempête que je préparai ces pasta (non, je n'ai crainte de l'Office québécois de la langue française) particulièrement réconfortantes et juste assez relevées. Un must si comme moi, vous avez une gentille maman qui vous a offert des merguez et que vous n'avez pas l'âme au couscous ce jour là. L'estragon ajoute un petit quelque chose de surprenant qui complexifie le tout d'une délicieuse manière.


Ingrédients pour 3 à 4 portions
  • 1 paquet de 375 g de penne rigate
  • Huile d'olive
  • 2 échalotes françaises, hachées finement
  • 4 saucisses merguez, coupées en rondelles d'1cm d'épaisseur
  • 4 gousses d'ail, hachées finement
  • 3 tomates, coupées en dés
  • 2 c. thé de sauce harissa
  • Sel, poivre
  • 1 poignée d'estragon frais, ciselé
  • Parmesan

Préparation
Dans un poêlon, chauffer l'huile à feu moyen et faire revenir les saucisses et les échalotes. Lorsque les saucisses sont presque complètement cuites, ajouter l'ail et poursuivre la cuisson 2 minutes.

Ajouter les tomates, la sauce harissa et l'estragon. Saler et poivrer. Laisser mijoter à feux doux et, pendant ce temps, porter une grande casserole d'eau salée à ébullition et cuire les pâtes.

Égoutter les pâtes et les mélanger à la sauce.

Au moment de servir, râper du parmesan et en garnir les pâtes.


Source: adaptation de cette recette


dimanche 3 mars 2013

Pancakes au babeurre et à l'orange

D'emblée, je vous annonce que vous pouvez oublier ma première recette de pancakes; celle-ci est infiniment meilleure!

Le babeurre procure un goût très légèrement acidulé et une texture ultra moelleuse. Quand à la vanille en gousse et à l'orange... Oh lala! Ça se passe de mots.

Ingrédients pour environ 20 petits pancakes

  • 165 g (1 1/4 tasse) de faine
  • 55 g (1/4 tasse) de sucre
  • 1 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1 c. thé de bicarbonate de soude
  • 1 gros oeuf
  • Les graines d'une gousse de vanille, fendue et grattée
  • 1 tasse (250 ml) de babeurre
  • Le zeste et le jus d'1 orange
  • 60 g (1/4 tasse) de beurre fondu et refroidi, plus un peu pour la cuisson
Préparation

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients jusqu'à ce que l'appareil soit lisse.

Préchauffer un poêlon antiadhésif à feu moyen-doux. Y faire fondre un peu de beurre. 

Verser un petit peu d'appareil avec une louche, assez pour forme un cercle de maximum 8 cm de côté. Après 1 ou 2 minutes, lorsque les bords commencent à faire des bulles, retourner le pancake. Il doit être bien doré. Poursuivre la cuisson 1 ou 2 minutes ou jusqu'à ce que l'autre côté soit également bien doré.

Source: adaptation de cette recette


samedi 2 mars 2013

Muffins à la marmelade et à la vanille



J'ai aujourd'hui fait le plus terrible des constats: en effet, nulle trace de recette de muffins sur mon blog. Oh, ce n'est pas à défaut d'en avoir préparé, mais jamais je n'ai eu de coup de coeur suffisamment fort pour en publier depuis le début de mon aventure bloguesque (sic).

Il y a quelques temps déjà que Kim a publié cette recette de muffins. Ce n'est qu'aujourd'hui, en voyant mon gros pot de marmelade d'orange sanguine qui lambinait dans le réfrigérateur, qu'elle m'est revenue à l'esprit. Tel qu'indiqué par Kim, il est ici possible d'utiliser la marmelade de votre choix: kumquat, orange (sanguine ou pas), citron, etc. Et puis quelle n'était pas ma joie en voyant qu'enfin, une recette nécessitant du babeurre attirait mon oeil! C'est d’ailleurs l'excuse parfaite pour essayer la recette de demain...

À défaut d'avoir à portée de la main du Grand Marnier, j'ai fait usage d'eau de fleur d'oranger, en prenant soin de réduire la quantité pour ne pas rendre le tout trop entêtant.

Le résultat est époustouflant, tant par le goût et la texture moelleuse que par le parfum. L'équilibre entre la marmelade et la vanille est tout simplement parfait.


Ingrédients pour 12 muffins


  • 300 g (2 1/4 tasses) de farine non blanchie
  • 30 g (1/4 tasse) de farine de blé entier
  • 1 1/2 c. thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. thé de sel
  • 1 tasse (250 ml) de babeurre
  • 105 g (1/2 tasse) de sucre
  • 1/2 tasse (125 ml) de marmelade
  • 2 oeufs
  • 85 g (6 c. soupe) de beurre non salé, fondu et légèrement refroidi
  • 2 c. thé d'eau de fleur d'oranger
  • 3 c. soupe de jus d'orange
  • Le zeste râpé finement d'une orange
  • Les graines d'une gousse de vanille, fendue et gratée


Préparation


Préchauffer le four à 400°F/200°C. Garnir les empreintes d'un moule à muffins de 12 caissettes de papier.

Dans un grand bol, mélanger les deux farines, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans le bol du robot culinaire, mixer le babeurre, le sucre et la marmelade jusqu'à ce que la préparation soir relativement lisse.

À l'aide d'une maryse, racler le rebord du bol et ajouter les oeufs, le beurre, l'eau de fleur d'oranger, le jus d'orange, les graines d'une gousse de vanille et le zeste.

Verser les ingrédients liquides dans le mélange d'ingrédients secs. Mélanger tout juste pour tout mouiller, sans trop mélanger.

Diviser la préparation dans les 12 caissettes de muffins et enfourner.

Cuire les muffins au centre du four de 16 à 18 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés et qu'un cure-dents inséré au centre en ressorte propre.


Source: adaptation de cette recette