vendredi 30 août 2013

Biscuits au Nutella et à la fleur de sel




J'ai une confession à vous faire. Je suis une ancienne accro du Nutella qui s'est sevrée il y a belle lurette. Jusqu'au jour fatidique où j'aperçue la damnée tartinade à rabais dans les rayons de l'épicerie. Mais hors de question pour moi de retomber dans la dégustation dudit produit à la petite cuillère! 

Vite, il fallut trouver une solution pour éviter l'hécatombe. C'est donc ainsi que naquirent ces biscuits.

Je préfère vous avertir d'une chose: ces cookies sont la décadence à l'état pur! Je crois qu'au final, c'est pire que de plonger une cuillère dans le pot de Nutella... Mais quel résultat! Les biscuits sont hyper moelleux et riches. La fleur de sel intensifie le goût chocolaté et contraste agréablement avec la bonne quantité de sucre que contient le tout.

Le verre de lait est un impératif dont vous ne sauriez vous passer!


Ingrédients pour 12 à 14 biscuits
  • 285 g (1 tasse) de tartinade Nutella
  • 2 c. soupe de cassonade (sucre roux)
  • 1 oeuf
  • 74 g (1/2 tasse + 1  c. soupe) de farine
  • Fleur de sel

Préparation

Préchauffer le four à 350 °F/180 °C. 

Dans le bol d'un batteur sur socle muni d'une palette, mélanger le Nutella, la cassonade, l'oeuf et la farine.

Mettre le bol au congélateur pendant 10 minutes.

Rouler des boules de 2 cm de diamètre. Disposer sur une plaque à pâtisserie en laissant 3 cm d'espace entre chaque.

Cuire 8 à 10 minutes.

Saupoudrer de fleur de sel à la sortie du four. Laisser refroidir avant de démouler.

Source: cette recette

jeudi 29 août 2013

Roulades d'aubergine au fromage de chèvre et épinards


Ce plat improvisé aux accents italiens est tout spécialement satisfaisant pour moi, dont l'aubergine est le légume favori. Le fromage de chèvre bien crémeux et la merveilleuse sauce tomate de ma mère ne nuisent pas non plus!


Ingrédients pour 2 à 3 portions
  • 1 aubergine, coupée en tranches de 7 mm d'épais sur la longueur (soit environ 8 tranches)
  • Sel, poivre
  • 130 g de fromage de chèvre aux herbes, séparé en 8 morceaux.
  • 2 tasses (500 ml) de sauce tomate maison ou du commerce
  • 100 g de pousses d'épinards


Préparation

Disposer les aubergines sur une plaque à pâtisserie et saupoudrer de sel. Laisser dégorger pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 375 °F/190 °C.   Bien rincer et éponger les tranches d'aubergine puis les badigeonner d'huile d'olive et les remettre sur la plaque à pâtisserie.

Cuire l'aubergine 10 minutes puis retourner les tranches. Cuire 15 minutes de plus ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Pendant ce temps, faire tomber les épinards à l'étuveuse puis saler et poivrer.

Prendre une tranche d'aubergine et disposer à sa base un morceau de fromage de chèvre ainsi que le huitième des épinards. Rouler l'aubergine autour de cette farce et la placer dans un plat allant au four, le pli vers le bas. Répéter avec les tranches d'aubergine restantes.

Verser la sauce tomate sur les roulades d'aubergine. Cuire 20 minutes ou jusqu'à ce que le fromage soit fondant.


mercredi 28 août 2013

Lasagne aux portobellos et pesto de pistaches





























Pour l'anniversaire de petite sœur, j'avais pour mission de préparer une lasagne et un tiramisu. Mais hors de question de me borner à réaliser des recettes traditionnelles et exemptes de créativité!

Cette lasagne blanche (et verte) possède un coefficient de réconfort très élevé provenant entre autre du fait qu'elle contient une bonne quantité de champignons portobello, de sauce béchamel et de pesto. Cependant, à moins que comme moi vous en soyez très friand, vous pouvez sans problème couper la quantité de ce dernier de moitié.

Nul besoin de viande pour faire un repas épatant. Cette lasagne en est la preuve.

Ingrédients pour 6 à 8 portions
  • 12 pâtes à lasagne, cuites al dente
  • 350 g de champignons portobello, sans les pieds
  • Huile d'olive
  • Sel, poivre
  • 250 g  de fromage mozzarella,râpé

Sauce béchamel

  • 5 tasses (1,25 litre) de lait
  • 4 c. soupe de farine
  • 4 c. soupe de beurre
  • 2 pincées de muscade
  • Sel, poivre

Pesto de pistaches

  • 3 1/2 tasses (875 ml) bien tassées de feuilles de basilic frais
  • 160 g de pistaches grillées
  • 30 g de parmesan
  • 4 gousses d'ail
  • 2/3 tasse (170 ml) d'huile d'olive
  • Sel


Préparation

Pour la sauce béchamel
Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen. Ajouter la farine, le lait, le sel, le poivre et la muscade. Cuire en remuant sans arrêt pendant 5 minutes ou jusqu'à ce que la sauce soit assez épaisse pour napper une cuillère qu'on y trempe. Réserver.

Pour le pesto de pistaches
Dans un robot culinaire, mettre les feuilles de basilic, les pistaches grillées, le parmesan, les gousses d'ail et l'huile d'olive. Réduire le tout en purée. Saler. Réserver.

Pour les champignons portobello
Préchauffer le four à 400 °F/200 °C. Mettre les champignons dessous vers le haut sur une plaque à pâtisserie. Les badigeonner d'huile d'olive, saler et poivrer. Cuire 10 minutes. Laisser refroidir puis émincer et réserver.

Pour le montage
Descendre la température du four à 350 °F/180 °C.

Dans un plat de 24 x 34 cm (9.5 x 13.5 po), étendre 3 feuilles de lasagne. Étendre les champignons portobello émincés puis le tiers de la sauce béchamel.

Par dessus, étendre 3 feuilles de lasagne puis le tiers de la sauce béchamel.

Par dessus, étendre 3 feuilles de lasagne puis le pesto de pistaches.

Par dessus, étendre les 3 dernières feuilles de lasagne puis le tiers restant de sauce béchamel pour terminer par le fromage mozzarella râpé.

Enfourner et cuire environ 20 minutes. Terminer avec le gril du four pour faire dorer le fromage.



mardi 27 août 2013

Tiramisu au masala chai



Je suis très enthousiasmée par cette recette. Partant d'un tiramisu classique, j'ai remplacé le café par un sirop aromatisé aux épices (cardamome verte,cannelle, anis étoilé, clous de girofle et gingembre) et au thé noir. J'ai également légèrement diminué la quantité de sucre dans la crème au mascarpone afin d'équilibrer le tout.

Comment vous exprimer l'explosion de saveur qui se dévoile à la première cuillerée? C'est crémeux et juste assez parfumé par les épices, sans camoufler le goût délicat du fromage mascarpone. C'est en somme une variation très intéressante sur le thème du tiramisu.



Ingrédients pour 6 à 8 portions

Crème au mascarpone
  • 475 g de fromage mascarpone
  • 130 g de sucre
  • 5 œufs dont les blancs et les jaunes sont séparés
  • Les graines d'une gousse de vanille
Sirop au masala chai
  • 1 c. thé de feuilles de thé noir
  • 160 g (3/4 tasse) de sucre
  • 3/4tasse (190 ml) d'eau
  • La cosse de vanille préalablement vidée de ses graines
  • 7 gousses de cardamome verte, fendues
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 étoile d'anis
  • 4 clous de girofle
  • 1 morceau d'1 cm de long de gingembre frais, pelé et émincé
Montage
  • Du cacao
  • Environ 30 doigts de dame maisons ou du commerce


Préparation

Pour la crème au mascarpone
Au batteur sur socle muni d'un fouet, blanchir les jaunes d’œufs avec le sucre. Retirer du bol du batteur et réserver.

Fouetter le mascarpone jusqu'à l'obtention d'une crème lisse. Ajouter le mélange de jaunes d'oeufs et les graines de vanille et bien mélanger.

Au batteur sur socle muni d'un fouet, monter les blancs d’œufs en neige. Ajouter les blancs en neige au mélange de mascarpone et plier délicatement à l'aide d'une maryse. Réserver au réfrigérateur.

Pour le sirop au masala chai
Mettre l'eau, le sucre, la cosse de vanille, les gousses de cardamome, le bâton de cannelle, l'étoile d'anis, les clous de girofle et le gingembre dans une petite casserole et porter à ébullition. Réduire à feu doux et laisser frémir pendant 5 minutes. Éteindre le feu et laisser infuser 30 minutes

Ramener à ébullition. Retirer du feu et ajouter le thé. Laisser infuser 3 minutes puis filtrer le mélange et conserver le sirop.

Pour le montage
Dans un grand plat ou dans 6 à 8 verrines, disposer une couche de biscuits boudoirs préalablement trempés rapidement dans le sirop encore chaud (mais pas trop chaud). Au besoin, casser les biscuits en deux. Saupoudrer une fine couche de cacao. Recouvrir de la moitié de la crème au mascarpone.

Recouvrir d'une autre couche de doigts de dame trempés dans le sirop puis d'une fine couche de cacao puis du restant de la crème au mascarpone.

Réfrigérer pendant 12 à 24 heures.

Avant de servir, saupoudrer d'une fine couche de cacao.

Source: adaptation de cette recette


lundi 26 août 2013

Murgh Makhani (Poulet au beurre)


Non, vraiment, aucun bémol n'est décelable dans ce classique de la cuisine indienne. La sauce obtenue est onctueuse, riche et parfumée comme c'est pas possible.

Il s'agit selon moi d'une des meilleures recette pour mettre le poulet en valeur. Mon étourderie fut toutefois également mise à l'honneur lorsque je préparai la coriandre pour la garniture mais oubliai complètement d'en garnir les assiettes, ce qui au final fut bien loin d'être dramatique.

Ingrédients pour 4 portions
  • 1 kg de poitrines de poulet, coupées en dés de 2 cm de côté
  • 1 c thé de paprika
  • 1 c. soupe de jus de citron
  • 1 pincée de sel
  • Du beurre clarifié (ghee) ou du beurre, fondu
Marinade

  • 1/2 tasse (125 ml) de yogourt nature
  • 1 c. thé de curcuma moulu
  • 1 c. thé de garam masala
  • 1 1/2 c. soupe de purée de gingembre
  • 1 1/2 c. soupe de purée d'ail
Sauce

  • 4 c. soupe de beurre clarifié (ghee) ou de beurre
  • 4 gousses de cardamome verte, fendues
  • 3 clous de girofle
  • 2 bâtons de cannelle
  • 1 c. thé de graines de fenugrec
  • 2 c. soupe de puée de gingembre
  • 8 gousses d'ail, réduites en purée
  • 2 piments forts verts, coupés en deux sur la longueur et épépinés 
  • 3 1/2 tasse (875 ml) de tomates en purée
  • 1 c. thé de paprika
  • Sel
  •  2 1/2 tasses (625 ml) d'eau chaude
  • 1 c. thé de garam masala
  • 3 c. soupe de sucre
  • 1 1/2 c. thé de feuilles de fenugrec
  • 1/2 tasse (125 ml) de crème 35%
Garniture (facultatif)

  • Coriandre ciselée
  • Crème 35%



Préparation
Mettre le poulet, la pincée de sel, le jus de citron et 1 c. thé de paprika dans un bol de grosseur moyenne. Mélanger, couvrir et réfrigérer 20 minutes.
Pour la marinade
Dans un petit bol, mélanger tous les ingrédients de la marinade. Incorporer au poulet, mélanger, couvrir et réfrigérer au moins 3 heures, voire une nuit entière.
Préchauffer le four à 400°F/200°C. Embrocher le poulet. Placer sur une plaque à pâtisserie huilée et balayer de beurre (ou de ghee) fondu à l'aide d'un pinceau. Cuire 8 minutes. Tourner, balayer à nouveau avec du beurre fondu et cuire 8 minutes supplémentaires ou jusqu'à ce que le poulet soit cuit.

Pour la sauce
Dans un grand poêlon, chauffer 4 c. soupe de beurre ou de ghee à feu moyen. Ajouter la cardamome, les clous de girofle et la cannelle. Cuire 2 minutes puis ajouter les graines de fenugrec. Lorsque ces dernières commencent à grésiller, ajouter les purées de gingembre et d'ail ainsi que les piments forts verts. Cuire 5 à 8 minutes ou jusqu'à ce que l'eau des purées soit évaporée.
Ajouter la purée de tomate, le paprika et le garam masala. Saler. Cuire 15 à 20 minutes ou jusqu'à ce que la purée de tomate soit réduite jusqu'à devenir une pâte épaisse. 
Verser l'eau chaude. Réduire à feu moyen-doux et laisser mijoter pendant 15 minutes. Ajouter le sucre et les feuilles de fenugrec.
Ajouter le poulet et mélange. Couvrir et laisser mijoter 8 minutes à feu doux. 
Retirer le couvercle et ajouter la crème. Laisser mijoter 5 minutes.
Servir avec du riz et/ou du pain naan, garni de coriandre ciselée et d'un filet de crème.
Source: adaptation de cette recette



dimanche 25 août 2013

Muffins aux pêches, amandes et fleur d'oranger



Depuis que j'ai découvert que le babeurre donne un résultat épatant dans les muffins et les pancakes, je ne jure que par cet ingrédient autrefois inconnu. 

Ici, il est associé à de la poudre d'amande, de l'eau de fleur d'oranger et des pêches en dés. Le résultat est un muffin au goût raffiné et franchement élégant. Il est rare qu'une recette fasse totale unanimité dans ma famille et celle-ci est du nombre. On a tout a gagner de les essayer pendant que la saison des pêches est au rendez-vous!

Ingrédients pour 15 muffins
  • 300 g (2 1/4 tasses) de farine
  • 100 g (1 tasse + 2 c. thé) de poudre d'amande
  • 1 1/2 c. thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. thé de sel
  • 1 tasse (250 ml) de babeurre
  • 135 g (2/3 tasse) de sucre
  • œufs
  • 85 g (6 c. soupe) de beurre non salé, fondu et légèrement refroidi
  • 1 c. soupe d'eau de fleur d'oranger
  • 300 g de chair de pêches(1 1/2 tasse, environ 4 pêches), coupée en petits dés

Préparation
Préchauffer le four à 400°F/200°C. Garnir les empreintes d'un moule à muffins de 15 caissettes de papier.

Dans un grand bol, mélanger la farine, la poudre d'amande, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un bol, mélanger le babeurre, le sucre et l'eau de fleur d'oranger jusqu'à ce que la préparation soir relativement lisse. Ajouter les oeufs et le beurre et bien mélange.

Verser les ingrédients liquides dans le mélange d'ingrédients secs. Mélanger tout juste pour tout mouiller, sans trop mélanger. Ajouter la chair de pêches et mélanger légèrement.

Diviser la préparation dans les 15 caissettes de muffins et enfourner.

Cuire les muffins au centre du four de 16 à 18 minutes ou jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés et qu'un cure-dents inséré au centre en ressorte propre.

jeudi 22 août 2013

Rotini au citron d'Isabelle Lambert

Mais que vois-je cette semaine sur la blogosphère culinaire québécoise? Nous sommes envahis pas le citron! Y a-t-il plus agréable et aromatique invasion?

La sortie du dernier livre d'Isabelle est mise à l'honneur par une pléthore de publications. Dont celle de Kim sur le spaghetti au citron qui m'a tout de suite fait de l’œil. N'ayant que des rotini sous la main, j'ai ajusté la recette en conséquence mais la délicieuse crème parfumée au zeste de citron demeure inchangée.

Comment dire? C'est FA-BU-LEUX! Tel que mentionné par Kim, c'est on ne peut plus réconfortant. Voilà pourquoi je ne doute pas que ça devienne très vite un incontournable chez moi.

Ingrédients pour 4 à 6 portion

  • 500g de rotini
  • 3 citrons bio
  • 60 g (1/4 tasse) de beurre demi-sel
  • 2 tasses (500ml) de crème 35%
  • Sel, poivre
  • 75 g (3/4 tasse) de parmesan râpé


                                      Préparation


                                      Remplir une grande casserole d'eau et l'amener à ébullition. Cuire les rotini jusqu'à ce qu'ils soient al dente.

                                      Pendant ce temps, bien nettoyer les citrons. 


                                      Dans une petite casserole, faire fondre le beurre à feu moyen. Puis, ajouter la crème, les zestes de citron, le sel et le poivre. Faire bouillir la crème, à feu moyen, pendant environ 3 minutes. Elle épaissira légèrement. 


                                      Égoutter les pâtes et les verser dans un grand bol. Verser la crème et, à l'aide de pinces, bien touiller les pâtes. Rectifier l'assaisonnement. Saupoudrer de parmesan et servir aussitôt.

                                      Source: Citron, Isabelle Lambert, Éditions Modus Vivendi

                                      mercredi 21 août 2013

                                      Madeleines au matcha



                                      Je ne saurais dire, du thé matcha ou des madeleines, lequel conquiert mon cœur davantage. Mais pourquoi choisir quand on peut mélanger cet ingrédient et ce petit gâteau en une seule et unique recette?  N'est-il pas méphistophélique d'associer pareilles merveilles? Toute résistance est futile...


                                      La recette de base est celle des  madeleines parfaites. Encore une fois, elle fait ses preuves et ce, avec brio et une toujours étonnante coloration verte.



                                      Ingrédients pour environ 30 madeleines

                                      • 3 œufs (150 g) 
                                      • 185 g de sucre 
                                      • 1/3 tasse (80 ml ) de lait 
                                      • 195 g (1 1/2 tasse et 1 c. soupe) de farine 
                                      • 1 c. soupe de matcha (poudre de thé vert)
                                      • 9 g (1/2 c. soupe) de levure chimique (poudre à pâte) 
                                      • 160 g (1/2 tasse + 5 c. soupe) de beurre, fondu et refroidi  
                                      Préparation

                                      Dans le bol du mélangeur, blanchir les œufs avec le sucre. Ajouter la farine, le matcha et la poudre à pâte qui auront été préalablement tamisées, en alternance avec le lait. Bien mélanger.

                                      Ajouter le beurre fondu et bien mélanger.
                                      Couvrir le bol d'un film alimentaire puis laisser reposer au réfrigérateur de 10 à 12 heures.

                                      Beurrer et fariner les moules à madeleines s'ils sont en métal.
                                      Préchauffer le four à 420°F/215°C.

                                      Mettre la préparation dans une poche à douille et remplir les moules au 2/3.

                                      Cuire les madeleines 13 minutes. Démouler dès la sortie du four et laisser refroidir sur une grille.

                                      Les madeleines se conservent de 3 à 4 semaines dans une boite hermétique.

                                      vendredi 16 août 2013

                                      Bocconcini à la sauge et au proscuitto




                                      Cet apéro toute simple est un digne représentant de son auteure. En effet, la cuisine de Josée Di Stasio se veut généralement simple et pourtant savoureuse.

                                      La recette mentionne de servir les bouchées tièdes ou chaudes après les avoir grillées en prenant soin de ne pas faire fondre le fromage. Je suis cependant passée très vite sur la liste des ingrédients sans prendre la peine de lire le modus operandi. En conséquence, j'ai servi le tout froid. C'était néanmoins trrrrrès bon mais je ne doute pas qu'en version chaude, ce serait épatant!

                                      Ingrédients pour 4 portions
                                      • 4 moitiés de gros fromages bocconcini, ou 4 bocconcini de grosseur moyenne entiers
                                      • Poivre
                                      • 4 feuilles de sauge fraîche
                                      • 4 languettes de proscuitto 
                                      • Huile d'olive
                                      Préparation

                                      Enrouler les morceaux de fromage d'une feuille de sauge. Poivrer le fromage.
                                       

                                      Enrouler dans une languette de prosciutto, fixer avec un cure-dent.
                                       

                                      Griller dans de l'huile d'olive sans laisser fondre le fromage qui devra être chaud sans avoir fondu.
                                      Servir chauds ou tièdes.


                                      Source: cette recette



                                      jeudi 15 août 2013

                                      Confiture de bleuets à la lime



                                      Lorsque je prépare des confitures, j'ai la très forte tendance à vouloir révolutionner le monde de la confiture avec une saveur inédite. À la demande explicite de la mère, je me suis cependant contenue cette fois-ci. Le résultat est une confiture presque basique. Je n'ai pas pu m'empêcher d'agrémenter le tout de la saveur de la lime. Vraiment, je suis indomptable...

                                      La lime ajoute une dimension fort intéressante à la traditionnelle confiture de bleuets. Non, je ne regrette rien!

                                      Ingrédients pour 5 pots de 250 ml
                                      • 1 kg de bleuets frais
                                      • 800 g de sucre
                                      • Le jus et le zeste râpé finement de 2 limes

                                      Préparation

                                      Verser tous les ingrédients dans un grand chaudron et laisser macérer 12 à 24 heures.

                                      Mettre une soucoupe au congélateur.

                                      Porter le mélange à ébullition à feu moyen puis réduire à feu doux pour laisser mijoter.Cuire pendant environ 1 heure ou jusqu'à ce que la confiture change de consistance.

                                      Pour savoir si elle a atteint le point de gélification, verser quelques goûtes de confiture sur la soucoupe froide et remettre au congélateur pour 3 minutes. Si les goûtes sont figées, la confiture est prête. Sinon, continuer la cuisson et répéter le test.
                                      Verser la confiture dans des pots stérilisés en laissant 1 cm d'espace sous le goulot. Stériliser en utilisant la méthode décrite sur ce site.


                                      mardi 13 août 2013

                                      Boulettes de poisson épicées à la sauce tomate




























                                      Cette belle recette, c'est chez  Au gré du marché que je l'ai aperçue il y a belle lurette. Je suis fan de tout 
                                      ce qui est en boulette, côté bouffe. Je ne saurais trop dire pourquoi mais je trouve les boulettes amusantes et mignonnes.

                                      C'est très, très savoureux comme façon d'apprêter le poisson blanc (que je trouve parfois bien fade). Tant la sauce que les boulettes sont parfumées à souhait. Lorsque j'en referai, je prendrai cependant soin de préalablement faire revenir les boulettes dans un poêlon avant de les mettre dans la sauce.



                                      Ingrédients pour 21 boulettes

                                      Sauce tomate
                                      • Huile d'olive
                                      • 2 oignons, hachés
                                      • 4 gousses d'ail, hachées finement
                                      • 2 boîtes de 796 ml de tomates en dés
                                      • 6 c. soupe de concentré de tomate
                                      • 2 c. thé de paprika
                                      • Flocons de piment, au goût
                                      • Sel
                                      Boulettes
                                      • 600 g de poisson blanc (j'ai utilisé de la morue)
                                      • 2 tranches de pain de mie, trempées dans un peu d'eau tiède pendant 3 minutes puis essorées
                                      • Le jus d'1/2 citron
                                      • 1 gousse d'ail, hachée finement
                                      • 1 oeuf
                                      • 1 bonne pincée de poudre de cumin 
                                      • 4 brins de coriandre sans les tiges, hachées
                                      • 4 brins de persil sans les tiges, hachées
                                      • De la chapelure de pain, au besoin
                                      • Sel, poivre
                                      • De la farine
                                      • 1 poignée de coriandre fraîche, ficelée
                                      Préparation

                                      Pour la sauce
                                      Dans un grand faitout (genre Le Creuset), chauffer l'huile d'olive et cuire les oignons 3 à 4 minutes. Ajouter l'ail et cuire 30 secondes. Incorporer les tomates, le concentré de tomates, le paprika les flocons de piment et le sel. Amener à ébullition. Réduire à feu doux et cuire, à couvert, 20 minutes. Brasser quelques fois durant la cuisson. Réserver.

                                      Pour les boulettes
                                      Pendant que la sauce cuit, essorer le poisson avec des essuie-tout. En deux fois, le hacher au robot en pulsant afin de conserver une certaine texture au poisson (une purée n'est pas souhaitable).

                                      Déposer le poisson haché dans un grand saladier. Défaire le pain et l'incorporer au poisson. Ajouter le jus de citron, l'ail, l’œuf, le cumin, les feuilles de coriandre et de persil hachées, le sel et le poivre. Bien mélanger. Si le mélange est trop mou pour former des boulettes, ajouter un peu de chapelure de pain.

                                      Façonner des boulettes de la taille d'une mandarine et les rouler dans la farine. Réserver.

                                      Dans la sauce aux tomates bouillante, déposer les boulettes et le bouquet de coriandre fraîche ficelé. À couvert et à feu doux, cuire les boulettes 5 minutes d'un côté et les retourner délicatement pour poursuivre la cuisson encore 5 minutes. Après la cuisson, retirer la coriandre.

                                      Servir avec du riz.
                                        

                                      Source: adaptation de cette recette


                                      dimanche 11 août 2013

                                      Cake au rhum




                                      Ce cake, grâce à son gout de rhum et de beurre bien prononcé et à sa texture ultra moelleuse, a de quoi faire rêver. Non seulement l'appareil contient-il du rhum, mais le cake, une fois cuit, est de 
                                      surcroît bien imbibé d'un glaçage au rhum et au beurre. Il va sans dire qu'il est déconseillé aux enfants.

                                      La recette originale spécifiais de ne pas faire bouillir le rhum contenu dans le glaçage. Je trouve qu'au 
                                      contraire, il eut été ingénieux de faire de la sorte afin d’atténuer le goût d'alcool (qui était à mon avis un tantinet trop intense) tout en conservant la saveur du rhum. C'est pourquoi j'ai corrigé la recette qui suit à cet effet. De cette manière, je ne doute pas que vous obtiendrez un cake en tout point impeccable!

                                      Ingrédients pour 1 cake
                                       Cake
                                      • 175 g (3/4 tasse) de beurre non salé, coupé en petits cubes et laissé à température pièce
                                      • 175 g (3/4 tasse + 1 1/2 c. soupe) de sucre 
                                      • 4 œufs, battus
                                      • 1 c. thé d'essence de vanille
                                      • 50 ml (3 c. soupe + 1 c. thé) de rhum brun
                                      • 125 g ( 1 tasse + 1 c. soupe) de farine
                                      • 50 g (1/2 tasse + 1 c. soupe) de poudre d'amandes
                                      • 1 1/2 c.thé de levure chimique (poudre à pâte)
                                      • 1/2 c. thé de bicarbonate de soude
                                      • 1 pincée de sel
                                      Glaçage au rhum
                                      • 50 g (1/2 tasse) de beurre
                                      • 210 g (1 tasse) de sucre
                                      • 1/4 tasse (63 ml) d'eau
                                      • 1/2 tasse (125 ml) de rhum brun


                                      Préparation

                                      Pour le cake
                                      Préchauffer le four à 190°C/ 375°F.

                                      Graisser et fariner un moule à cake (Moule à pain).

                                      Au batteur sur socle muni d'une palette, crémer le beurre avec le sucre à vitesse moyenne. Ajouter les œufs un à un en continuant à mélanger. Ajouter l'essence de vanille et le rhum.

                                      Dans un bol, mélanger la farine, la poudre d'amandes, la levure chimique, le bicarbonate de soude et le sel. Ajouter ce mélange au mélange liquide et mélanger à basse vitesse jusqu'à homogénéité.

                                      Verser l'appareil dans le moule à cake et cuire 50 minutes ou jusqu'à ce que la surface soit dorée et qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre. Ne pas démouler tout de suite.

                                      Pour le glaçage
                                      Pendant que le cake cuit. Faire fondre le beurre à feu moyen dans une petite casserole.. Ajouter le sucre et l'eau et mélanger. Porter à ébullition puis réduire à feu doux et laisser mijoter jusqu'à ce que le sucre soit dissout. Ajouter le rhum et poursuivre la cuisson 3 minutes.

                                      Retirer du feu et laisser refroidir complètement.

                                      Pour la finition
                                      À l'aide d'un cure-dent, percer le cake un peu partout sur sa surface.

                                      Verser le glaçage petit à petit sur le cake, en prenant soin de le laisser s'imbiber à chaque fois.

                                      Laisser refroidir complètement puis démouler le cake.

                                      Source: adaptation de cette recette