vendredi 13 juin 2014

Le thé du jour: Xiaguan Bai Hao

Vous vous rappellez peut-être de mon article sur la préparation du matcha de décembre dernier. Je l'ignorais peut être encore à l'époque, mais il s'agissait du premier d'une série d'articles sur mes thés coup de coeur. Poursuivant un brin tardivement dans cette lancée, je vous présente aujourd'hui le Xiaguan (prononcé Chiaguanne) Bai Hao, un thé blanc qui est selon moi exceptionnel. 



Il provient du Sebz Thé & Lounge à Québec, l'un de mes lieux de pèlerinage favoris pour le thé.  je tiens d'ailleurs à saluer la gentillesse et le professionnalisme de l'employée qui a si gentiment répondu aux questions que j'avais préparé pour cet article!




Mais parlons maintenant du thé en question. Il s'agit d'un thé blanc du printemps 2014 constitué de bourgeons. Il est cueilli puis séché au soleil mais ne subit ni torréfaction, ni roulage. Comme son nom l'indique, il vient du district chinois de Xiaguan. Son odeur, au premier abord, rappèle le pin. L'infusion d'un jaune paille clair n'est pas sans rappeler le parfum, plus atténué certes, du thé pu-ehr (c'est-à-dire un thé ayant subi une période de vieillissement). On y note aussi selon certains des saveurs de sève ou encore d'eau d'érable.



En ce qui concerne la préparation du thé, on suggère fortement une infusion libre (les feuilles sont libres dans le thermos/verre/pot de type Mason). Si comme pour tous les thés blancs il est préférable d'éviter l'eau bouillante lors de la première infusion, on peut toutefois se permettre une eau plus chaude lors de la seconde. La température recommandée est de 85°C pour la première et de 95°C pour la seconde. Le temps d'infusion n'est pas spécifié précisément mais il est fortement suggéré de l'infuser LONGTEMPS. On peu oublier les feuilles dans le pot et boire tel quel sans craindre une amertume subséquente. Côté quantités, il est suggéré de mettre 2 ou 3 c. thé de feuilles pour chaque 300 ml d'eau chaude.




Passons maintenant à une brève appréciation personnelle. À mon avis, c'est le thé parfait pour une fin de soirée d'été. Si cela est entre autre dû au peu de théine/caféine (m'enfin, c'est la même molécule) qu'il contient, sa saveur boisée n'est pas non plus sans rappeler un crépuscule paisible et chaud. En accompagnement d'une douceur délicatement aromatisée (recette à venir dans les prochains jours), c'est tout simplement délicieux. Un incontournable si vous avez la chance de vous en procurer!




3 commentaires:

  1. J'ai toujours eu un bon service chez Sebz et j'adore leurs thés. Une combinaison gagnante!

    RépondreSupprimer
  2. C'est tellement intéressant ton article Lau! Ça me donne envie d'en acheter, je vais garder l'oeil ouvert à Montréal!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si tu vas trouver exactement le même ailleurs. Ils font de l'importation privée alors... ;)

      Supprimer

Merci beaucoup! :)