samedi 30 août 2014

Pâtissons farcis aux lentilles, tomates cerises, pignons et cheddar vieilli



Quelle ne fut pas ma joie en dénichant pour la première fois de ma vie de jolis pâtissons jaunes au Marché public de Sainte-Foy! Il s'agit de légumes de la famille des cucurbitacées dont la saveur délicate se situe à mi-chemin entre la courgette et l'artichaut.

Après mûre réflexion, je décidai de les farcir d'un mélange de lentilles vertes du Puy, de cheddar vieilli, de tomates cerises et de pignons grillés, m'inspirant assez peu subtilement d'une recette de poivrons farcis réalisée l'an dernier. C'est franchement délicieux et très mignon de surcroît. Un coup de cœur!



Ingrédients pour 4 entrées ou 2 plats principaux


  • 4 pâtissons jaunes
  • 90 g (1/2 tasse) de lentilles vertes du Puy
  • Huile d'olive
  • 1 petite échalote française, hachée
  • 2 gousses d'ail, hachées finement
  • 6 tomates cerises, coupées en quartiers
  • 2 c. soupe de vinaigre de vin blanc
  • 1 poignée d'olives noires en rondelles
  • 1 poignée de pignons, fraîchement grillés
  • 1 poignée de basilic frais, ciselé
  • 1 poignée de ciboulette fraîche, ciselée
  • 1 poignée de cheddar vieilli, grossièrement haché











Préparation


Préchauffer  le four à 400°F/200°C.

Dans une casserole, porter de l'eau à ébullition. Ajouter les pâtissons entiers et les cuire 15 à 20 minutes, ou jusqu'à ce que la chair se perce facilement avec un couteau mais qu'elle soit encore ferme. Égoutter et laisser refroidir.

Dans une petite casserole, porter à ébullition 1 1/2 tasse (375 ml) d'eau et les lentilles. Réduire à feu doux et laisser mijoter 20 minutes ou jusqu'à ce que les lentilles aient absorbé l'eau et qu'elles soient tendres. Réserver.

Dans un poêlon à feu moyen, chauffer un peu d'huile d'olive à feu moyen. Ajouter l'échalote et l'ail et cuire 2 minutes. Ajouter les tomates cerises et les olives noires, poursuivre la cuisson 1 minute puis déglacer avec le vinaigre de vin blanc. Retirer du feu et verser le contenu du poêlon dans un bol. Ajouter les lentilles, les pignons, le basilic, la ciboulette et le cheddar. Saler et poivrer.

À l'aide d'un couteau, couper un peu du dessous de chaque pâtisson afin qu'ils tiennent debout. Tailler  le dessus de chaque pâtisson en forme de cône vers l'intérieur, retirer le cône et jeter les pépins. Vider l'intérieur de chaque pâtisson. Farcir avec le mélange de lentilles et reposer le capuchon sur le tout. 

Mettre dans un plat allant au four et cuire 20 minutes ou jusqu'à ce que les pâtissons soient légèrement dorés.


jeudi 21 août 2014

Aubergines au miso (Nasu dengaku)

Malgré sa simplicité manifeste, je dois avouer que cette recette salée est la meilleure réalisée depuis un bon moment déjà.

Il s'agit d'un classique de la cuisine japonaise qui comporte deux ingrédients que j'affectionne tout spécialement, soit les aubergines et le miso. C'est une association très savoureuse garnie, de surcroît, de graines de sésame grillées. Mon seul regret fut de ne pas en avoir préparé davantage...



Ingrédients pour 2 à 4 portions

  • 3 à 4 aubergines miniatures, coupées en deux sur la longueur et dont la chair a été quadrillée avec la pointe d'un couteau
  • Huile végétale
  • 3 c. soupe de miso blanc + 3 c. soupe de miso rouge
  • 3 c. soupe de mirin
  • 1 c. soupe de saké (facultatif)
  • 1 1/2 c. soupe de sucre
  • Graines de sésame grillées

Préparation

Préchauffer le gril du four.

Dans un grand poêlon à feu moyen-vif, chauffer un peu d'huile végétale. Faire revenir les moitiés d'aubergines, peau vers le bas, jusqu'à ce que la peau brunisse. Les retourner sur la chair, couvrir et cuire 3 à 4 minutes ou jusqu'à ce que la chair soit cuite.

Pendant ce temps, mélanger le miso blanc, le miso rouge, le mirin, le saké et le sucre dans un petit bol. 

Lorsque les aubergines sont cuites, les déposer, peau contre le bas, sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier d'aluminium. Les badigeonner du mélange de miso. Enfourner et cuire 4 minutes ou jusqu'à ce que la surface fasse des petites bulles sous l'effet de la chaleur.

Garnir de graines de sésame grillées et servir chaud.


Source: adaptation de cette recette


vendredi 8 août 2014

Tartelettes aux pêches façon Pop Tarts



Si la liste d'ingrédients d'une Pop Tart commerciale est horripilante, il faut cependant reconnaître que l'idée de base (une tartelette en pochette qu'on peu manger avec les mains) est digne d'intérêt. Associez cette idée à des pêches de saison et vous obtenez ce mignon petit dessert que les Anglo-saxons nomment hand pie.

La croûte est riche et fondante alors que la garniture est délicatement parfumée par la gousse de vanille. C'est délicieux et, avouons-le, bien plus amusant qu'une tarte traditionnelle!


Ingrédients pour 12 tartelettes

Garniture aux pêches
  • 465 g (environ 3 tasses ou 4 à 6 pêches) de chair de pêches mures,  pelée et coupée en cubes
  • 2 c. soupe de farine
  • 2 c. soupe de sucre
  • 1 pincée de sel
  • Les graines d'1 gousse de vanille, fendue et grattée
  • 1 pincée de cannelle moulue

Pâte brisée
  • 200 g (1 1/2 tasse) de farine
  • 1 c. soupe de sucre
  • 3/4 c. thé de sel
  • 180 g (3/4 tasse) de beurre non salé, froid et coupé en petits cubes
  • 1 oeuf
  • 1 1/2 c. soupe de lait
  • 1 oeuf supplémentaire, battu, pour la dorure



Préparation

Dans un bol de grosseur moyenne, mélanger tous les ingrédients de la garniture. Si le tout est trop liquide, ajouter 1 c. soupe de farine supplémentaire.

Pour la pâte brisée, mélanger dans un grand bol la farine, le sucre et le sel. Ajouter les cubes de beurre et sabler avec les doigts jusqu'à l'obtention d'un mélange grumeleux. Dans un petit bol, ajouter l'oeuf et le lait et mélanger avant de l'ajouter au mélange de farine. Mélanger avec une cuillère en bois puis pétrir à quelques reprises avec les mains.

Emballer la moitié de la pâte dans de la pellicule plastique. Abaisser l'autre moitié sur un plan de travail  fariné en un grand rectangle. Y découper, à l'aide d'un emporte-pièce rond de 4 pouces (10 cm) 12 ronds de pâte.

Placer les ronds sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin. Les badigeonner de dorure à l'aide d'un pinceau. Mettre 1 à 2 c. soupe de garniture aux pêches au centre de chaque rond.

Déballer la pâte brisée restante et l'abaisser tout comme la première moitié. Y découper 12 autres ronds. tailler une petite cheminée en leur centre à l'aide d'un emporte-pièce miniature ou d'un cure-dent. Déposer chacun de ces ronds sur les ronds couverts de garniture. Presser délicatement les bords avec les doigts pour sceller. Presser ensuite les bords avec les dents d'une fourchette. Badigeonner de dorure.

Réfrigérer les tartes pendant 30 minutes ou les mettre au congélateur pendant 10 à 15 minutes. Pendant ce temps, préchauffer  le four à 350°F/180°C.

Cuire 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce que les tartes soient dorées.

Servir tiède ou froid.



Source: adaptation de cette recette


dimanche 3 août 2014

Cheesecake japonais



Le cheesecake japonais est une petite merveille. C'est un peu la rencontre impromptue entre un gâteau au fromage et un gâteau éponge. Il s'agit d'un appareil à cheesecake à peu près traditionnel auquel on ajoute une bonne quantité de meringue pour le rendre léger, léger. En outre, il ne comporte pas de croûte de biscuit Graham et croyez-moi, il n'en a pas besoin!

J'ai quelque peu adapté la recette en y ajoutant une gousse de vanille et en augmentant les quantités. Si toutefois vous possédez un moule à charnière de 8 pouces et non pas de 10 pouces, divisez tout simplement les quantités par 1.5.

Ingrédients

  • 75 g (1/3 tasse) de beurre
  • 375 g de fromage à la crème
  • 150 ml (1/2 tasse + 1 1/ c .soupe) de lait
  • 1 1/2 c. soupe de jus de citron
  • 90 g (2/3 tasse) de farine
  • 30 g (3 1/2 c. soupe) de fécule de maïs
  • 3 pincées de sel
  • 210 g (1 tasse) de sucre
  • 9 blancs d’œufs
  • 9 jaunes d’œufs
  • 3 pincées de crème de tartre
  • les graines d'1 gousse de vanille, fendue et grattée



Préparation

Préchauffer le four à 320°F/160°C.

Au bain-marie, faire fondre le fromage à la crème, le beurre, les graines de vanille et le lait. Retirer du feu, laisser refroidir puis ajouter la farine, la fécule de maïs, le sel, les jaunes d’œufs et le jus de citron. Bien mélanger.

Au batteur sur socle muni d'un fouet, battre les blancs d’œufs et la crème de tartre jusqu'à ce que le tout soit mousseux. Ajouter le sucre et continuer à battre jusqu'à l'obtention de pics mous.

Ajouter les blancs d’œufs au mélange de fromage et plier jusqu'à homogénéité. Verser dans un moule à charnière de 10 pouces (25 cm) graissé et dont le fond a été préalablement tapissé de papier parchemin.

Emballer la base et les côtés du moule à charnière dans du papier d'aluminium afin d'éviter les infiltrations d'eau.

Cuire le cheesecake au four dans un bain-marie rempli d'eau à mi-hauteur autour du moule pendant 80 minutes ou jusqu'à ce que la surface soit dorée et qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.

Éteindre le four, entrouvrir la porte du four et laisser refroidir pendant 1 heure avant de sortir du four. Laisser refroidir complètement avant de démouler.

Source: adaptation de cette recette