jeudi 25 juin 2015

Paëlla aux fruits de mer



Après avoir longuement médité sur la question, j'ai finalement entrepris de préparer une paëlla hier, pour le soir de la Saint-Jean. Mon choix s'est porté sur une version aux fruits de mer, soit aux moules, aux palourdes, aux crevettes et aux pétoncles. 

En ce qui a trait à l'assaisonnement, j'ai utilisé le mélange à paëlla des Chasseurs d'épices. Il s'agit d'un mélange épatant contenant tout ce qu'il faut pour bien relever ce plat espagnol.

Je n'ai pas mis de chorizo pour contenter les végétariens présents et franchement, ça ne manquait pas du tout. J'irait même jusqu'à dire que c'était bon à se rouler par terre.


Ingrédients pour environ 8 portions
  • 2,5 (10 tasses) litres de bouillon de poisson
  • 4 c. thé d'épices à paëlla des Épices de cru, moulues (un mélange de paprika, de paprika fumé, de piment, de poivre noir, de macis, de safran, de quatre-épices, d'anis et de laurier)
  • Huile d'olive
  • 1 oignon, haché
  • 1 poivron rouge, coupé en petits dés
  • 5 gousses d'ail, hachées finement
  • 1 kg de riz à paëlla
  • 2 tomates, râpées grossièrement(ne pas conserver la peau)
  • 1,5 kg de moules fraîches, nettoyées
  • 10 palourdes fraîches, nettoyées
  • 10 crevettes, déveinées et décortiquées
  • 350 g de petits pétoncles, sans les nerfs



Préparation

Dans une casserole de grosseur moyenne, mettre le bouillon et les épices moulues. Porter à ébullition puis réduire à feu doux et laisser mijoter doucement.

Dans une grande casserole, chauffer un peu d'huile d'olive à feu moyen. Faire revenir l'oignon et le poivron pendant 3 minutes puis ajouter l'ail. Poursuivre la cuisson jusqu'à ce que l'oignon soit translucide. Ajouter le riz ainsi que les tomates râpées et bien mélanger. Mélanger continuellement jusqu'à ce que le riz soit sec. 

Ajouter le bouillon et laisser mijoter pendant 10 minutes en brassant de temps à autre pour éviter que le riz colle au fond de la casserole. 

Ajouter les moules, les palourdes, les crevettes et les pétoncles. Mélanger. Poursuivre la cuisson en brassant continuellement pendant 7 minutes ou jusqu'à ce le liquide soit absorbé. Saler et poivrer. 

Retirer du feu, couvrir et laisser reposer pendant 5 à 10 minutes puis servir.



samedi 20 juin 2015

Tarte à la ricotta, aux figues et au miel



Il semble que la trop courte saison des figues fraîches bat son plein. Cette semaine, elles étaient en vente en caisse de 18 pour une fraction du prix habituel. Et moi de sauter de joie.

Nous avons ici une tarte toute en finesse et en délicatesse. Des figues crues (la meilleure façon de les savourer) ainsi qu'un filet de miel y garnissent une tarte à la ricotta. 

C'est non seulement très joli, mais aussi terriblement, j'insiste, TERRIBLEMENT bon. 



Ingrédients
Croûte
  • 1/2 tasse (125 ml) d'amandes entières
  • 90 g (3/4 tasse) de farine
  • 5 c. soupe d'huile de coco solide (ou de beurre non salé froid)
  • 1/4 c. thé de sel
  • Au moins 1 c. soupe d'eau froide
Garniture
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 50 g (1/4 tasse) de sucre
  • 425 g de fromage ricotta
  • 1 c. thé d'essence de vanille
  • 3 ou 4 figues fraîches, coupées en quartiers
  • 3 ou 4 c. soupe de miel

Préparation

Pour la croûte
Dans un robot culinaire, réduire les amandes en poudre. Ajouter la farine, l'huile de coco et le sel et pulser jusqu'à l'obtention d'un mélange à l'apparence de chapelure. Ajouter de l'eau froide, 1 c. soupe à la fois, jusqu'à l'obtention d'une pâte. 

Sur un plan de travail légèrement fariné, abaisser la pâte et foncer un moule à tarte de 20 cm (8 pouces) à fond amovible. Réfrigérer l'abaisse pendant 30 à 40 minutes.

Préchauffer le four à 190°C/ 375°F. 

Couvrir l'abaisse de pellicule plastique et la remplir de pois de cuisson. Refermer la pellicule plastique sur elle-même pour éviter que les pois touchent la croûte. Cuire 20 minutes (oui, je vous assure que la pellicule plastique peut aller au four!). Retirer les pois ainsi que la pellicule plastique puis remettre la croûte au four et poursuivre la cuisson 5 minutes.

Pour la garniture
Dans un bol, mélanger les jaunes d'oeufs, le sucre, la ricotta et la vanille. Verser ce mélange dans la croûte puis enfourner à nouveau. Cuire 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que la garniture ne soit que légèrement tremblotante. 

Laisser refroidir complètement. Garnir avec les quartiers de figues ainsi que le miel en filet et servir.



Source: adaptation de cette recette



jeudi 18 juin 2015

Taboulé d'épeautre aux haricots mung



J'ai réalisé ce taboulé 2 fois au cours des dernières semaines. Comme il est relativement rare que je prépare deux fois la même recette en peu de temps, je crois que cette salade est digne de mention.

Sans être traditionnelle, cette version du taboulé est on ne peut plus satisfaisante. Cela est dû notamment à l'utilisation de couscous d'épeautre et de haricots mung, deux produits que j'affectionne tout particulièrement et que vous trouverez fort probablement dans un marché biologique. Le résultat est savoureux, nourrissant et idéal pour les chaudes journées d'été qui s'annoncent.

Ingrédients

  • 200 g (environ 1 tasse) de haricots mung secs
  • 180 g (1 tasse) de couscous (semoule) d'épeautre
  • 1 chopine de tomates cerises ou de tomates raisins, coupées en deux sur la longueur
  • 3 tasses (750 ml) de persil plat , ciselé
  • 1 tasse (250 ml) de menthe fraîche, ciselée
  • 4 oignons verts, émincés
  • 1/3 tasse (85 ml) de jus de citron
  • 1/2 tasse (125 ml) d'huile d'olive
  • Sel, poivre




Préparation

Dans une casserole de grosseur moyenne, mettre les haricots mung et 4 tasses (1 litre) d'eau. Porter à ébullition à feu vif puis réduire à feu moyen-doux. Laisser mijoter 30 à 40 minutes ou jusqu'à ce que les haricots soient tendres. Égoutter et laisser refroidir.

Pendant ce temps, mettre la semoule d'épeautre dans une petite casserole. Y verser 1 tasse (250 ml) d'eau bouillante, couvrir et laisser reposer pendant 5 minutes. Aérer avec une fourchette puis laisser refroidir.

Dans un grand bol, mélanger les haricots mung cuits, la semoule, les tomates, le persil, la menthe, les oignons verts, le jus de citron et l'huile d'olive. Mélanger. Saler et poivrer au goût et mélanger. Servir froid.


mercredi 17 juin 2015

Soupe de poisson et fruits de mer

Cette soupe fut confectionnée dans le cadre d'un souper avec la belle-famille. Je n'ai aucune idée si elle mérite la dénomination de bouillabaisse, d'où mon titre prudent de soupe de poisson et fruits de mer.

Quoi qu'il advienne de cette épineuse question de nomenclature, c'était franchement délicieux, tout particulièrement avec le bouillon de homard qu'il attendait sagement son heure au congélateur.



Ingrédients pour 5 à 7 portions

  • 4 c. soupe d'huile d'olive
  • 2 oignons, émincés
  • 2 branches de céleri, émincées
  • 1 c. thé de graines de fenouil
  • 5 feuilles de laurier
  • 2 tasses (500 ml) de vin blanc
  • 4 tomates, coupées en dés
  • 5 gousses d'ail, hachées finement
  • 2 tasses (500 ml) de fumet de poisson (du bouillon de homard dans mon cas)
  • 1/2 c. thé de piment d'Alep ou d'Espelette
  • 454 g de filets de poisson blanc (de la morue dans mon cas), coupés en morceaux de 2 cm
  • 300 g de pétoncles
  • 454 g de moules fraîches, nettoyées
  • Sel
  • 2 c. soupe de persil frais, haché


Préparation


Dans une grande casserole, chauffer l'huile d'olive à feu moyen-vif. Faire revenir l'oignon, le céleri, les graines de fenouil et les feuilles de laurier pendant environ 10 minutes en brassant de temps en temps. Ajouter la moitié du vin blanc et laisser réduire complètement.

Ajouter les tomates, l'ail, le fumet de poisson, le piment et le reste du vin.  Porter à ébullition puis réduire à feu doux et laisser mijoter pendant 20 minutes.

Ajouter le poisson, les pétoncles et les moules. Éteindre le feu, couvrir et laisser reposer pendant quelques minutes, jusqu'à ce que le poisson et les pétoncles soient assez cuits. Saler au goût.

Servir dans des bols, garni d'un peu de persil.


Source: adaptation de cette recette


dimanche 14 juin 2015

Tarte aux fraises et à la verveine citron

Alors que la saison des fraises de l'Île d'Orléans est officiellement déclarée, mon jardin miniature est de plus en plus luxuriant. En mélangeant d'une part ces fraises et d'autre part la verveine citron qui pousse sur le balcon, on obtient un parfum de tarte fabuleux.

La verveine citron, aussi appelée verveine citronnelle, est une herbe relativement méconnue. Ses feuilles dégagent un parfum de citron avec un petit je-ne-sais-quoi d'irrésistible. Je suis tombée dessus un peu par hasard au marché public et n'ai pas su y résister. Sage décision.



Ingrédients
Pâte brisée végétalienne

  • 330 g (2 1/2 tasses) de farine
  • 4 c. soupe de sucre
  • 1/2 c. thé de sel
  • 1/2 tasse (125 ml) d'huile de coco solide (la réfrigérer un peu au besoin)
  • 1/2 tasse (125 ml) d'eau froide

Garniture

  • 570 g de fraises, équeutées et coupées en quartiers
  • 40 g (1/4 tasse) de cassonade (sucre roux)
  • 50 g (1/4 tasse) de sucre
  • 1 1/2 c. soupe de farine
  • 1/4 c. thé de sel
  • 16 feuilles de verveine citronnelle fraîches, ciselées
Préparation

Pour la pâte brisée
Mélanger la farine, le sucre et le sel dans un grand bol. Ajouter l'huile de coco et sabler du boût des doigts jusqu'à l'obtention d'un mélange grumeleux. Verser l'eau froide et mélanger juste assez pour obtenir une pâte, sans plus. Si le tout est trop sec, ajouter un petit peu d'eau au besoin. Emballer dans de la pellicule plastique et réfrigérer pendant 30 à 60 minutes.


Pour la garniture et le montage
Préchauffer le four à 180°C/ 350°F.

Dans un grand bol, mélanger les fraises, la cassonade, le sucre, la farine, le sel et les feuilles de verveine citronnelle. Réserver.

Sur un plan de travail légèrement fariné, abaisser le 2/3 de la pâte brisée. Foncer une assiette à tarte. Ne pas découper ce qui dépasse tout de suite.

Remplir l'abaisse avec la garniture.

Abaisser ce qui reste de pâte brisée et découper 6 bandes de pâte un peu plus longues que le diamètre de la tarte et larges d'1 1/2 centimètre. Placer les bandes sur la tarte en les entrecroisant. Sceller les extrémités des bandes sur les bords de la tarte avec un peu d'eau. Couper ce qui dépasse de pâte sur le contour de la tarte avec un couteau. Brosser les bandes de pâte avec un peu d'eau et saupoudrer d'un peu de sucre.

Cuire 50 à 75 minutes ou jusqu'à ce que la tarte soit dorée.




Source: cette recette pour la pâte brisée, celle-ci pour la garniture


jeudi 11 juin 2015

Nettoyant tout-usage maison

C'est dingue comme les produits nettoyants, particulièrement ceux dits « écologiques », se vendent chers. Pourtant, de l'eau et du vinaigre font très, TRÈS bien le boulot pour le nettoyage des surfaces.

Au mélange de base, j'ai ajouté les huiles essentielles de melaleuca et de lavande pour leur parfum agréable et pour leurs propriétés antiseptiques. Vous pouvez bien évidemment mettre les huiles essentielles de votre choix.

Ingrédients

  • 1 1/2 tasse (375 ml) de vinaigre blanc
  • 3/4 tasse (190 ml) d'eau
  • 25 gouttes d'huile essentielle de melaleuca (tea tree en anglais)
  • 10 gouttes d'huile essentielle de lavande



Préparation

Verser tous les ingrédients dans une bouteille munie d'un pulvérisateur à l'aide d'un entonnoir.

Secouer avant chaque usage afin de mélanger les huiles essentielles au reste du liquide. Pulvériser sur la surface à nettoyer puis essuyer avec un chiffon propre.

mardi 9 juin 2015

Scones aux baies de goji



Avec la vague de recettes vegan qui déferle sur mon blogue vient la découverte pour moi de plusieurs ingrédients jusqu'alors méconnus. L'huile de coco en est un bon exemple, de même que les baies de goji séchées. J'ai intégré ces deux ingrédients à des scones simples et délicieux. Leur texture assez fondante à la sortie du four n'est pas sans rappeler un scone bourré de beurre, dont ils sont pourtant exempts. Le côté acidulé des baies de goji assure lui aussi un accompagnement parfait pour votre thé matinal. Surtout, ne cuisez pas trop les scones, au risque de brûler les baies qui se trouvent à leur surface!

Je réalise que je ne vous ai toujours pas présenté la nouvelle amie de Camus le chat. Il s'agit de Marguerite. Son nom, comme ceux de toute ma lignée de chats, fait référence à un(e) écrivain(e). Je vous laisse deviner laquelle dans ce cas-ci...


Ingrédients pour 6 scones

  • 265 g (2 tasses) de farine
  • 4 c. soupe de sucre
  • 1 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1/2 c. thé de sel
  • 1/4 tasse (60 ml) d'huile de coco, solide
  • 3/4 tasse (185 ml) de lait de coco (pas la version allégée)
  • 1 c. thé de vanille
  • 2/3 tasse (165 ml) de baies de goji séchées


Préparation

Préchauffer le four à 220°C/ 425°F.

Dans un grand bol, mélanger la farine, le sucre, la levure chimique et le sel. Ajouter l'huile de coco et sabler avec les doigts ou deux couteaux jusqu'à ce que le tout ressemble vaguement à une chapelure.

Ajouter le lait de coco, la vanille et les baies de goji et mélanger jusqu'à homogénéité, sans plus. 

Sur un plan de travail légèrement fariné, former un cercle d'environ 15 à 20 cm de diamètre et le découper en 6 pointes. 

Poser les pointes sur une plaque à pâtisserie en prenant soin de laisser au moins 2 cm d'espace entre chaque scone.

Cuire 10 minutes ou jusqu'à ce que les scones soient légèrement dorés.


lundi 8 juin 2015

Beurre corporel fouetté à l'ylang ylang et au melaleuca



Aujourd'hui, nulle trace de recette qui se mange. Celle-ci sert plutôt à se tartiner la peau!

Je suis récemment tombée dans l'enfer de Pinterest. C'est là que j'ai trouvé la plupart des recettes végétaliennes réalisées dernièrement, mais aussi plusieurs recettes de cosmétiques naturels comme ce beurre hydratant corporel.

Ma touche personnelle est d'y avoir ajouté quelques gouttes des huiles essentielles d'ylang ylang et de melaleuca dénichées chez Aliksir sur la rue Saint-Joseph Est à Québec. Il s'agit d'un superbe commerce où je prévois déjà suivre des cours pour apprendre à fabriquer du savon et du parfum...!

Ce beurre, puisqu'uniquement constitué de matières grasses, est hyper hydratant, donc à utiliser avec parcimonie. Et quel parfum!


Ingrédients pour 1 pot de 500 ml
  • 1 tasse (250 ml) de pastilles de beurre de cacao
  • 1/2 tasse (125 ml) d'huile de coco solide
  • 1/2 tasse (125 ml) d'huile de pépins de raisin
  • 10 gouttes d'huile essentielle d'ylang ylang
  • 20 gouttes d'huile essentielle de melaleuca (tea tree en anglais)

Préparation
Au bain-marie, faire fondre doucement le beurre de cacao et l'huile de coco. Retirer du feu et ajouter l'huile de pépins de raisin. Mélanger.

Laisser refroidir à température pièce pendant 20 minutes puis ajouter les huiles essentielles. Mélanger.

Réfrigérer jusqu'à ce que le mélange commence à raffermir sans être complètement solide.

Au batteur, fouetter le mélange semi-solide jusqu'à l'obtention de pics mous. Transférer dans des pots en verre et réfrigérer pendant 1 heure.

Ce beurre se conserve à température pièce, sauf s'il fait excessivement chaud dans votre maison; vous devrez alors le conserver au réfrigérateur. Advenant une grande chaleur qui ferait fondre le beurre en huile, le réfrigérer puis le fouetter à nouveau.


Source: adaptation de cette recette

dimanche 7 juin 2015

Gâteau au chocolat parfait (et végétalien)


 Comme son intitulé l'indique, ce gâteau est tout simplement parfait: bien chocolaté, ni trop dense, ni trop sucré. Sans parler du fait que l'ensemble est vegan et que ce glaçage, constitué principalement de dattes et de cacao, évoque la ganache de façon spectaculaire.

C'est un incontournable que je désignerai désormais comme ma recette passe-partout de gâteau au chocolat.


Ingrédients

Gâteau
  • 1 1/2 tasse (375 ml) de lait d'amande non sucré
  • 2 c. thé de vinaigre de cidre
  • 2/3 tasse (165 ml) d'huile de coco, fondue
  • 1/2 tasse (125 ml) de café fort
  • 1 1/4 tasse (310 ml) de compote de pommes non sucrée
  • 2 c. thé d'essence de vanille
  • 280 g (2 tasse + 2 c. soupe) de farine
  • 210 g (1 tasse) de sucre
  • 110 g (1 tasse) de poudre de cacao non sucrée
  • 2 c. thé de bicarbonate de soude
  • 1 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1/4 c. thé de sel
Glaçage
  • 4 tasses (1 litre) de dates fraîches, dénoyautées
  • 2 tasses (500 ml) d'eau bouillante
  • 110 g (1 tasse) de poudre de cacao non sucrée
  • 2 c. thé d'essence de vanille
  • 1/4 c. thé de sel

Préparation


Pour le gâteau
Préchauffer le four à 180
°C/ 350°F. Graisser 2 moules ronds de 20 cm (8 pouces) et les « fariner » avec de la poudre de cacao, en prenant soin d'enlever l'excédent de cacao. 

Dans un grand bol, mélanger le lait d'amande et le vinaigre de cidre. Laisser reposer quelques minutes afin de permettre au mélange de réagir. Ajouter l'huile de coco fondue, le café, la compote de pommes et la vanille et battre au batteur à main ou sur socle jusqu'à ce que le mélange mousse.

Dans un autre bol, mélanger la farine, le sucre, le cacao, le bicarbonate de soude, la levure chimique et le sel. Tamiser et ajouter graduellement au mélange liquide en battant entre chaque addition. Battre  jusqu'à ce que le mélange soit lisse, sans plus. 

Verser le mélange également dans les deux moules ronds.

Cuire 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.

Laisser refroidir pendant 10 minutes puis démouler et laisser refroidir complètement.

Pour le glaçage
Mettre les dates dans le contenant d'un mixeur (ou dans un contenant profond si vous utilisez un mixeur à immersion). Y verser l'eau bouillante et laisser reposer pendant 15 minutes. 

Au mixeur, réduire les dates et l'eau en purée très lisse. Ajouter le cacao, la vanille et le sel et mixer jusqu'à homogénéité. 

Laisser refroidir puis réfrigérer pour un minimum de 3 heures.

Glacer le gâteau en mettant du glaçage entre les deux étages puis sur toute la surface à l'aide d'une spatule. 




Source: adaptation de cette recette pour le gâteau, cette recette pour le glaçage







vendredi 5 juin 2015

Tartinade choco-noisette

Vu la quantité importante d'huile de palme et autres cochonneries qu'utilise l'industrie du Nutella, je suis tentée par l'idée de sous-titrer cette recette « Nutella bon pour la santé et sans déforestation ». C'est au demeurant très, très bon au goût!

Cette recette sera inscrite dans l'histoire comme celle qui a fait exploser le robot culinaire de l'Amoureux, d'où la texture qui aurait pu être un peu plus lisse. Assurez-vous d'avoir un robot culinaire de bonne qualité!

Ingrédients

  • 225 g (1 1/2 tasse) de noisettes crues
  • 7 c. soupe de poudre de cacao
  • 8 dates medjool fraîches, dénoyautées
  • 2/3 tasse (165 ml) d'eau ou de lait végétal
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. soupe d'huile de coco
  • 1 c. thé d'essence de vanille



Préparation

Dans un robot culinaire, mettre les noisettes et les réduire en purée, presque en beurre. Ajouter les autres ingrédients et réduire en purée aussi lisse que possible.

Conserver au réfrigérateur.




Source: cette recette

jeudi 4 juin 2015

Sucettes glacées façon bubble tea au masala chai


Voici de très chouettes sucettes glacées évoquant à merveille deux choses qui me sont chères, soit le masala chai (appelé à tort « thé chai », ce qui revient à dire deux fois le mot thé dans deux langues différentes) et le bubble tea. Il y a vraiment matière à devenir accro!


Ingrédients pour environ 10 sucettes glacées
  • 3/4 tasse (185 ml) de grosses perles de tapioca noires (boba), sèches
  • 10 gousses de cardamome, fendues
  • 1/2 bâton de cannelle
  • 1 morceau de 2 cm de gingembre, émincé
  • 4 grains de poivre noir
  • 1 étoile d'anis
  • 3 clous de girofle
  • 1 1/2 tasse (375 ml) d'eau
  • 1 boîte de 398 ml de lait de coco allégé 
  • 2 c. thé de feuilles de thé noir
  • 8 c. soupe de miel


Préparation

Dans une grande casserole, porter à ébullition 6 tasses (1,5 l) d'eau à feu vif. Baisser à feu moyen-vif. Ajouter les perles de tapioca et laisser cuire jusqu'à ce que les perles flottent. Lorsque les perles flottent, réduire à feu doux et cuire 25 minutes de plus. Éteindre le feu et laisser le tout reposer pendant 30 minutes. Égoutter les perles et les rincer à l'eau froide.

Pendant ce temps, dans une petite casserole, porter la 1 1/2 tasse (375 ml) d'eau à ébullition avec le lait de coco, la cardamome, la cannelle, le gingembre, le poivre, l'anis et les clous de girofle. Réduire à feu doux et laisser mijoter pendant 10 minutes. Retirer du feu et ajouter le thé. Laisser infuser 3 minutes puis passer dans une passoire fine. Conserver le liquide et le mélanger au miel. Laisser refroidir.

Dans les moules à sucettes glacées, répartir les perles de tapioca puis le liquide. Placer des bâtonnets par dessus.

Mettre le tout au congélateur pendant au moins 8 heures ou jusqu'à ce que le tout soit solide.

Au moment de démouler, mettre les moules dans l'eau chaude pendant quelques secondes avant de tirer les sucettes glacées.




Source: adaptation de cette recette

mercredi 3 juin 2015

Mozzarella végétale aux amandes



Voici ma deuxième tentative (encore fructueuse, fort heureusement) de fromage végétal. Contrairement à celui de l'autre jour, celui-ci est ferme et peut être râpé, fondu, tranché et même congelé. Cette dernière option est très intéressante dans la mesure où la recette donne une assez grande quantité de fauxmage.

Pour ceux qui se demandent ce que peut bien être l'agar-agar, il s'agit d'un gélifiant extrait d'une algue et d'origine japonaise. Vous en trouverez dans les épiceries et marchés biologiques. Il est à noter que cette recette nécessite des flocons d'agar-agar et non pas de la poudre!

Je vous mentirais si je vous disais que le goût et la texture sont identiques à un fromage laitier. Bien que se voulant une évocation de la mozzarella, ce fromage d'amandes possède un caractère qui lui est propre. Personnellement, j'adore!

Je l'ai immédiatement testé dans un sandwich au fromage fondu et c'était délicieux.


Ingrédients

  • 165 g (1 tasse) d'amandes crues, non salées
  • 20 g (1/2 tasse) de flocons de levure alimentaire Red Star
  • 2 c. thé de sel
  • 1 petite gousse d'ail
  • 3 tasses (750 ml) de lait d'amande non sucré
  • 1/2 tasse (125 ml) d'eau
  • 1/2 tasse (125 ml) d'huile d'olive
  • 3 c. soupe de jus de citron frais
  • 1/2 tasse (125 ml) de flocons d'agar-agar



Préparation

Faire tremper les amandes dans de l'eau pendant au moins 4 heures (ou jusqu'à 24 heures).

Égoutter les amandes. Retirer leur peau brune en pinçant les amandes une à une. Jeter les peaux.

Dans un robot culinaire, mettre les amandes, les flocons de levure alimentaire, le sel et l'ail. Réduire en purée aussi lisse que possible. Ajouter 1 tasse (250 ml) de lait d'amande et continuer à mixer. Ajouter le reste du lait d'amande, 1 tasse à la fois, en mixant entre chaque addition. Ajouter l'eau, l'huile et le jus de citron et mixer une dernière fois. La texture devrait être lisse.

Verser la préparation dans une grande casserole, ajouter l'agar-agar et mélanger. À feu moyen, cuire en mélangeant continuellement pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce que les flocons d'agar-agar soient bien dissous. Verser la préparation dans un moule à cake, un bol ou tout contenant pouvant contenir le tout.

Laisser refroidir puis réfrigérer pour un minimum de 4 heures.

La préparation devrait maintenant être ferme. Avec un couteau, faire le tour du « fromage » le long de la paroi du contenant puis tourner le contenant à l'envers au dessus d'une assiette pour démouler.

Couper le bloc en plus petits morceaux et emballer ces morceaux dans de la pellicule plastique.

Ce fromage végétal se conserve pendant 4 jours au réfrigérateur ou pendant plusieurs mois au congélateur.



Source: adaptation de cette recette

mardi 2 juin 2015

Gaspacho


Voici une soupe froide bien rafraîchissante pour saluer l'arrivée du mois de juin.

Ingrédients
  • 650 g (6 à 7) tomates, sans le pédoncule et coupées en quartiers
  • 1 concombre, coupé en tronçons
  • 1/2 gros oignon rouge ou 1 petit, coupé en quartiers
  • 2 poivrons rouges, épépinés
  • 1 c. thé de piment fort rouge ou vert
  • 2 gousses d'ail
  • 1/3 tasse (85 ml) d'huile d'olive
  • 3 c. soupe de vinaigre de xerès
  • Sel, poivre



Préparation

En plusieurs fois, passer les légumes au robot culinaire pour réduire en purée relativement lisse (mais pas trop, on ne veut pas obtenir un smoothie aux tomates). Mettre les légumes en purée dans un grand bol, ajouter l'huile d'olive, le vinaigre de xerès, le sel et le poivre. Mélanger.

Réfrigérer au moins 30 minutes. Servir froid.





Sources: adaptation de cette recette et de celle-ci


lundi 1 juin 2015

Fromage végétal à tartiner aux noix de cajou et aux herbes


Il y avait longtemps que l'idée de faire du «faux-mage » (ou fromage végétal) me trottait dans la tête. Les versions commerciales sont souvent excessivement décevantes, mais il y a tant de potentiel derrière l'idée! Je dois admettre que je suis excessivement satisfaite de ce premier jet.

Cette merveilleuse tartinade se veut un hommage au fromage à la crème aux fines herbes. Je dois dire que c'est aussi bon, sinon davantage, que l'original! La texture est crémeuse à souhait et la saveur est tout simplement sublime. Certes, c'est probablement aussi gras, mais on a ici affaire aux gras insaturés des noix plutôt qu'aux gras saturés de la crème.

Cette recette est à essayer, que vous soyez vegan ou pas!


Ingrédients
  • 250 g (2 tasses) de noix de cajou, non rôties et non salées
  • 5 c. soupe de vinaigre de cidre
  • 2 1/2 c. soupe de jus de citron
  • 3 c. soupe d'eau, plus celle nécessaire pour le trempage des noix
  • 1 1/2 c. thé de zeste de citron, râpé finement
  • 3 c. soupe de ciboulette fraîche, hachée
  • 3 c. soupe de basilic frais, haché
  • Sel, poivre



Préparation

Mettre les noix de cajou dans un bol et les immerger d'eau. Les mettre au réfrigérateur et les laisser tremper pendant toute la nuit ou jusqu'à 24 heures.

Égoutter les noix et les mettre dans un robot culinaire avec le vinaigre de cidre, le jus de citron et les 3 c. soupe d'eau. Réduire le tout en purée aussi lisse que possible, en ajoutant 2 c. soupe d'eau supplémentaires si nécessaire.

Transférer le tout dans un bol et ajouter le zeste de citron, la ciboulette, le basilic, le sel et le poivre.

Placer de la gaze à fromage (aussi appelée coton à fromage) ou un filtre à café en papier au dessus d'une passoire placée elle-même au dessus d'un bol. Y verser la préparation et la laisser égoutter à température pièce pendant environ 2 heures. Jeter le liquide qui est tombé dans le bol.

Placer le tout au réfrigérateur jusqu'au lendemain matin pour permettre à la préparation de perdre davantage d'eau et de raffermir.

Retourner la gaze à fromage ou le filtre à café au dessus d'une assiette et y verser le « fromage » ainsi obtenu. Former un dôme avec un couteau si nécessaire.

Servir avec des craquelins ou du pain.




Source: adaptation de cette recette