dimanche 17 avril 2016

Macaroni au cheddar fort et champignons dans une seule casserole

Une fin de session peut mener à bien des décisions qu'on n'aurait pas prises en temps normal. Par exemple: pourquoi salir plusieurs casseroles dans le cadre d'une recette quand on peut n'en utiliser qu'une seule?

Les multiples recettes de one pot pasta qui circulent sur les Internets (sic) ont eu raison de mes réticences. Voici donc ma version: un macaroni au fromage qui est presque aussi rapide de réalisation que celui qui se vend en boîtes, mais aussi (et surtout) bien meilleur.


Ingrédients pour environ 5 portions

  • Huile d'olive
  • 2 chopines de champignons, émincés
  • 4 gousses d'ail, hachées finement
  • 500 g de macaronis secs
  • 2 tasses (500 ml) de bouillon de légumes
  • 3 tasses (750 ml) de crème de soja
  • 300 g de cheddar vieilli, râpé
  • 1 c. thé de paprika
  • 1 c. thé de piment d'Alep ou d'Espelette
  • Sel, poivre
  • Quelques gouttes d'huile de truffe 


Préparation

Dans une grande casserole, chauffer un peu d'huile d'olive à feu moyen-vif. Faire revenir les champignons et l'ail pendant 3 minutes, en brassant occasionnellement.

Ajouter les macaronis, le bouillon de légumes, la crème de soja, le cheddar, le paprika et le piment. Saler et poivrer. Porter à ébullition puis réduire à feu très doux. Brasser à peu près continuellement pendant 10 à 15 minutes, ou jusqu'à ce que les pâtes soient cuites et que la sauce ait épaissi.

Ajouter de l'huile de truffe au goût, mélanger puis servir.




vendredi 8 avril 2016

Baume pour les lèvres

Le baume pour les lèvres tel qu'on le retrouve à la pharmacie est l'un des nombreux produits cosmétiques dont la liste d'ingrédients laisse à désirer. À moins que vous soyez adepte du fait d'appliquer sur vos lèvres de la gelée de pétrole, des graisses animales et des perturbateurs endocriniens. La meilleure façon de s'assurer de sa qualité demeure de le fabriquer soi-même, procédé qui s'avère excessivement rapide et facile.



Ingrédients pour 1 à 3 baumes (selon la grosseur du récipient utilisé)
  • 1 c. soupe de pastilles de cire d’abeille
  • 1 c. soupe de beurre de karité
  • 1 c. soupe d'huile de jojoba - ou d'huile de coco (celle qui ne sent rien, idéalement)
  • 1 c. thé de miel
  • 3 gouttes d'huile essentielle de bois de santal - ou d'huile essentielle de lavande (surtout pas d'huile essentielle d'agrume!)

Préparation

Dans un petit pot en verre résistant à la chaleur, mettre le beurre de karité et la cire d'abeille. Ne pas mettre le couvercle du pot. Porter une petite casserole remplie d'environ 2 cm d'eau à ébullition puis réduire à feu très doux et laisser frémir. Y déposer le pot en verre, attendre quelques minutes puis retirer le bocal du bain d'eau chaude lorsque son contenu est entièrement fondu. Pendant cette étape, prendre soin de ne pas mettre d'eau dans la préparation.

Ajouter l'huile de jojoba, le miel et l'huile essentielle. Mélanger et verser immédiatement dans un ou plusieurs récipients pouvant être fermés hermétiquement. Laisser refroidir à découvert, puis fermer le ou les récipients lorsque le tout est figé.


Source: adaptation de cette recette

samedi 2 avril 2016

Hydratant corporel parfait

Après plusieurs expérimentations sur le thème du beurre corporel, j'en suis arrivée à un résultat que je juge satisfaisant. La consistance est à peu près la même que celle de la gelée de pétrole (pour ne pas nommer le nom de la foutue marque de commerce), mais je vous assure que ma version est exempte d'ingrédients douteux. J'ai choisi les différentes composantes en fonction de leur capacité à régénérer, à nourrir et à adoucir l'épiderme.

Si vous voulez atténuer l'apparence de vieilles cicatrices (ou tout simplement avoir la peau douce), c'est fort utile.

Pour une version vegan, il est possible de remplacer le lanolin par de la glycérine et la cire d'abeille par de la cire de carnauba. Comme je n'ai jamais testé ladite cire, j'ignore toutefois la quantité qu'il est nécessaire d'utiliser. Libre à vous de tester la chose.


Ingrédients

  • 1/4 tasse (65 ml) de beurre de karité
  • 3 c. soupe de pastilles de cire d'abeille
  • 3 c. soupe d'huile de jojoba - ou d'huile d'amande douce - ou d'huile d'argan
  • 1 c. thé d'huile de margousier (neem en anglais)
  • 1 1/2 c. soupe de lanolin - ou 1 c. soupe de glycérine végétale
  • 6 gouttes d'huile essentielle de lavande
  • 3 gouttes d'huile essentielle d'encens oliban (frankincense en anglais)



Préparation

Dans un pot en verre résistant à la chaleur d'une capacité d'environ 2 tasses (500 ml), mettre le beurre de karité et la cire d'abeille. Ne pas mettre le couvercle du pot. Porter une petite casserole remplie d'environ 2 cm d'eau à ébullition puis réduire à feu très doux et laisser frémir. Y déposer le pot en verre, attendre quelques minutes puis retirer le bocal du bain d'eau chaude lorsque son contenu est entièrement fondu. Pendant cette étape, prendre soin de ne pas mettre d'eau dans la préparation.


Ajouter l'huile de jojoba, l'huile de margousier et le lanolin. Fouetter jusqu'à ce que le tout soit lisse et ait une consistance crémeuse. Ajouter les huiles essentielles de lavande et d'encens oliban. Continuer à fouetter jusqu'à ce que la préparation soit refroidie, mais qu'elle soit encore assez fluide pour être transvidée.

À l'aide d'une spatule en caoutchouc, verser la préparation dans un petit pot de verre propre, puis fermer hermétiquement.


Si on l'utilise avec des mains propres et en prenant soin de ne pas y mettre d'eau, ça se conserve pendant à peu près 3 mois à température pièce.