jeudi 21 août 2014

Aubergines au miso (Nasu dengaku)

Malgré sa simplicité manifeste, je dois avouer que cette recette salée est la meilleure réalisée depuis un bon moment déjà.

Il s'agit d'un classique de la cuisine japonaise qui comporte deux ingrédients que j'affectionne tout spécialement, soit les aubergines et le miso. C'est une association très savoureuse garnie, de surcroît, de graines de sésame grillées. Mon seul regret fut de ne pas en avoir préparé davantage...



Ingrédients pour 2 à 4 portions

  • 3 à 4 aubergines miniatures, coupées en deux sur la longueur et dont la chair a été quadrillée avec la pointe d'un couteau
  • Huile végétale
  • 3 c. soupe de miso blanc + 3 c. soupe de miso rouge
  • 3 c. soupe de mirin
  • 1 c. soupe de saké (facultatif)
  • 1 1/2 c. soupe de sucre
  • Graines de sésame grillées

Préparation

Préchauffer le gril du four.

Dans un grand poêlon à feu moyen-vif, chauffer un peu d'huile végétale. Faire revenir les moitiés d'aubergines, peau vers le bas, jusqu'à ce que la peau brunisse. Les retourner sur la chair, couvrir et cuire 3 à 4 minutes ou jusqu'à ce que la chair soit cuite.

Pendant ce temps, mélanger le miso blanc, le miso rouge, le mirin, le saké et le sucre dans un petit bol. 

Lorsque les aubergines sont cuites, les déposer, peau contre le bas, sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier d'aluminium. Les badigeonner du mélange de miso. Enfourner et cuire 4 minutes ou jusqu'à ce que la surface fasse des petites bulles sous l'effet de la chaleur.

Garnir de graines de sésame grillées et servir chaud.


Source: adaptation de cette recette


vendredi 8 août 2014

Tartelettes aux pêches façon Pop Tarts



Si la liste d'ingrédients d'une Pop Tart commerciale est horripilante, il faut cependant reconnaître que l'idée de base (une tartelette en pochette qu'on peu manger avec les mains) est digne d'intérêt. Associez cette idée à des pêches de saison et vous obtenez ce mignon petit dessert que les Anglo-saxons nomment hand pie.

La croûte est riche et fondante alors que la garniture est délicatement parfumée par la gousse de vanille. C'est délicieux et, avouons-le, bien plus amusant qu'une tarte traditionnelle!


Ingrédients pour 12 tartelettes

Garniture aux pêches
  • 465 g (environ 3 tasses ou 4 à 6 pêches) de chair de pêches mures,  pelée et coupée en cubes
  • 2 c. soupe de farine
  • 2 c. soupe de sucre
  • 1 pincée de sel
  • Les graines d'1 gousse de vanille, fendue et grattée
  • 1 pincée de cannelle moulue

Pâte brisée
  • 200 g (1 1/2 tasse) de farine
  • 1 c. soupe de sucre
  • 3/4 c. thé de sel
  • 180 g (3/4 tasse) de beurre non salé, froid et coupé en petits cubes
  • 1 oeuf
  • 1 1/2 c. soupe de lait
  • 1 oeuf supplémentaire, battu, pour la dorure



Préparation

Dans un bol de grosseur moyenne, mélanger tous les ingrédients de la garniture. Si le tout est trop liquide, ajouter 1 c. soupe de farine supplémentaire.

Pour la pâte brisée, mélanger dans un grand bol la farine, le sucre et le sel. Ajouter les cubes de beurre et sabler avec les doigts jusqu'à l'obtention d'un mélange grumeleux. Dans un petit bol, ajouter l'oeuf et le lait et mélanger avant de l'ajouter au mélange de farine. Mélanger avec une cuillère en bois puis pétrir à quelques reprises avec les mains.

Emballer la moitié de la pâte dans de la pellicule plastique. Abaisser l'autre moitié sur un plan de travail  fariné en un grand rectangle. Y découper, à l'aide d'un emporte-pièce rond de 4 pouces (10 cm) 12 ronds de pâte.

Placer les ronds sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin. Les badigeonner de dorure à l'aide d'un pinceau. Mettre 1 à 2 c. soupe de garniture aux pêches au centre de chaque rond.

Déballer la pâte brisée restante et l'abaisser tout comme la première moitié. Y découper 12 autres ronds. tailler une petite cheminée en leur centre à l'aide d'un emporte-pièce miniature ou d'un cure-dent. Déposer chacun de ces ronds sur les ronds couverts de garniture. Presser délicatement les bords avec les doigts pour sceller. Presser ensuite les bords avec les dents d'une fourchette. Badigeonner de dorure.

Réfrigérer les tartes pendant 30 minutes ou les mettre au congélateur pendant 10 à 15 minutes. Pendant ce temps, préchauffer  le four à 350°F/180°C.

Cuire 20 à 25 minutes ou jusqu'à ce que les tartes soient dorées.

Servir tiède ou froid.



Source: adaptation de cette recette


dimanche 3 août 2014

Cheesecake japonais



Le cheesecake japonais est une petite merveille. C'est un peu la rencontre impromptue entre un gâteau au fromage et un gâteau éponge. Il s'agit d'un appareil à cheesecake à peu près traditionnel auquel on ajoute une bonne quantité de meringue pour le rendre léger, léger. En outre, il ne comporte pas de croûte de biscuit Graham et croyez-moi, il n'en a pas besoin!

J'ai quelque peu adapté la recette en y ajoutant une gousse de vanille et en augmentant les quantités. Si toutefois vous possédez un moule à charnière de 8 pouces et non pas de 10 pouces, divisez tout simplement les quantités par 1.5.

Ingrédients

  • 75 g (1/3 tasse) de beurre
  • 375 g de fromage à la crème
  • 150 ml (1/2 tasse + 1 1/ c .soupe) de lait
  • 1 1/2 c. soupe de jus de citron
  • 90 g (2/3 tasse) de farine
  • 30 g (3 1/2 c. soupe) de fécule de maïs
  • 3 pincées de sel
  • 210 g (1 tasse) de sucre
  • 9 blancs d’œufs
  • 9 jaunes d’œufs
  • 3 pincées de crème de tartre
  • les graines d'1 gousse de vanille, fendue et grattée


Préparation

Préchauffer le four à 320°F/160°C.

Au bain-marie, faire fondre le fromage de chèvre, le beurre, les graines de vanille et le sucre. Retirer du feu, laisser refroidir puis ajouter la farine, la fécule de maïs, le sel, les jaunes d’œufs et le jus de citron. Bien mélanger.

Au batteur sur socle muni d'un fouet, battre les blancs d’œufs et la crème de tartre jusqu'à ce que le tout soit mousseux. Ajouter le sucre et continuer à battre jusqu'à l'obtention de pics mous.

Ajouter les blancs d’œufs au mélange de fromage et plier jusqu'à homogénéité. Verser dans un moule à charnière de 10 pouces (25 cm) graissé et dont le fond a été préalablement tapissé de papier parchemin.

Emballer la base et les côtés du moule à charnière dans du papier d'aluminium afin d'éviter les infiltrations d'eau.

Cuire le cheesecake au four dans un bain-marie rempli d'eau à mi-hauteur autour du moule pendant 80 minutes ou jusqu'à ce que la surface soit dorée et qu'un cure-dent inséré au centre en ressorte propre.

Éteindre le four, entrouvrir la porte du four et laisser refroidir pendant 1 heure avant de sortir du four. Laisser refroidir complètement avant de démouler.

Source: adaptation de cette recette


mardi 22 juillet 2014

Roulades d'aubergine au halloumi, vinaigrette à la mélasse de grenade




Cette recette est née au hasard des ingrédients dont je disposais: une aubergine, du fromage à griller halloumi et surtout, SURTOUT, cette satanée mélasse de grenade achetée pour réaliser du muhammara et dont je ne savais trop que faire. Eh bien surprise, elle se prête très bien à la confection de vinaigrettes!

Si je crois qu'il serait fort intéressant de servir ces roulades en salade tiède sur un lit de roquette, je vous présente néanmoins une recette qui en est exempte parce je n'en disposais point et que franchement, c'était délicieux! La texture moelleuse des aubergines avec le croustillant salé du fromage ainsi que le côté sucré de la vinaigrette forment un tout surprenant mais très équilibré.

Ingrédients pour 4 portions en entrée ou 2 portions en plat principal
  • 1 aubergine moyenne, coupée en 8 tranches sur la longueur
  • Sel
  • 250 g de fromage halloumi, coupé en 8 tranches
  • Huile d'olive

Vinaigrette

  • 1 c. soupe de mélasse de grenade
  • 1/2 c. soupe de miel
  • 1/2 c. soupe de vinaigre balsamique
  • 1 gousse d'ail, hachée finement
  • 1 c. soupe d'huile d'olive


Disposer les aubergines sur une plaque à pâtisserie et saupoudrer de sel. Laisser dégorger pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 375 °F/190 °C.   Bien rincer et éponger les tranches d'aubergine puis les badigeonner d'huile d'olive et les remettre sur la plaque à pâtisserie.

Cuire l'aubergine 10 minutes puis retourner les tranches. Cuire 15 minutes de plus ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres. 


Pendant ce temps, chauffer un peu d'huile d'olive à feu moyen dans un poêlon et faire dorer les tranches de fromage halloumi de chaque côté.

Prendre une tranche d'aubergine et disposer à sa base une tranche de fromage halloumi. Rouler l'aubergine autour de cette farce et la placer dans un plat de service, le pli vers le bas. Répéter avec les tranches d'aubergine restantes.

Dans un petit bol, mélanger la mélasse de grenade, le miel, le vinaigre balsamique, l'ail et l'huile d'olive. Verser la vinaigrette ainsi obtenue sur les roulades d'aubergine et servir immédiatement.

Source: adaptation de cette recette



dimanche 20 juillet 2014

Scones au miel et abricots


Voici des scones délicatement sucrés et parfumés par le miel, le zeste de citron et les abricots. Pour conclure un pique-nique bucolique sur les Plaines d'Abraham, c'est on ne peut plus satisfaisant.



Ingrédients pour 8 scones

  • 110 g (1/2 tasse bombée) d'abricots séchés
  • 1 tasse (250 ml) d'eau bouillante
  • 280 g (2 tasses + 2 c. soupe) de farine
  • Le zeste râpé finement d'1 citron
  • 2 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1/2 c. thé de bicarbonate de soude
  • 1/2 c. thé de sel
  • 85 g (6 c. soupe) de beurre non salé, froid et coupé en petits cubes
  • 1/4 tasse (65 ml) de miel
  • 2/3 tasse (165 ml) de babeurre
  • 1 oeuf


Préparation

Dans un petit bol, mettre les abricots séchés et l'eau bouillante. Couvrir et laisser reposer 30 minutes. Égoutter, couper en cubes et réserver.

Préchauffer le four à 425°F/220°C.

Dans un grand bol, mélanger la farine, le zeste de citron, la levure chimique, le bicarbonate de soude et le sel. Ajouter le beurre et sabler avec les doigts jusqu'à l'obtention d'une préparation grumeleuse. Former un puits au centre.

Dans un bol, mélanger le miel, le babeurre et l'oeuf. Verser ce mélange au centre du puits d'ingrédients secs et mélanger à la cuillère en bois jusqu'à l'obtention d'une pâte. Ajouter les abricots et mélanger.

Sur une surface de travail légèrement farinée, pétrir la pâte à quelques reprises puis former un cercle d'environ 20 cm (soit environ 9 pouces) de diamètre et le découper en 8 pointes. 

Poser les pointes sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin en prenant soin de laisser au moins 2 cm d'espace entre chaque scone.

Cuire 14 à 17 minutes ou jusqu'à ce que les scones soient dorés.

Source: adaptation de cette recette


jeudi 17 juillet 2014

Sucettes glacées à la mangue ataulfo et lait de coco

Ces sucettes glacées mettent en vedette le goût à la fois sucré et acidulé de la mangue ataulfo ainsi que l'onctuosité du lait de coco. Si ça ne réinvente pas la roue, c''est néanmoins très rafraîchissant et exotique à souhait.


Ingrédients pour 4 sucettes glacées

  • La chair d'1 mangue ataulfo
  • 1/3 tasse (85 ml) de lait de coco
  • Le jus d'1/2 lime
  • 3 c. soupe de miel
Préparation

Au mixeur à immersion, réduire tous les ingrédients en purée lisse.

Verser le mélange dans 4 moules à sucettes glacées et placer des bâtonnets par dessus.

Mettre le tout au congélateur pendant au moins 8 heures ou jusqu'à ce que le tout soit solide.

Au moment de démouler, mettre les moules dans l'eau chaude pendant quelques secondes avant de tirer les sucettes glacées.



mardi 15 juillet 2014

Madeleines au pandan et à la noix de coco



La semaine dernière fut marquée par mon premier échec culinaire depuis assez longtemps. En effet, je vous recommande de vous méfier lorsqu'une recette de gâteau chiffon vous demande de ne pas graisser votre moule à cheminée. il se pourrait fortement que cela implique un non-dit au sujet d'un moule anti-adhésif... Le moment du démoulage, puisque le miens de moule n'étais point constitué d'une pareille matière, releva de la catastrophe.  

Bien qu'en miette, il est digne de mention que le gâteau était délicieux grâce à l'ajout d'essence de pandan. L'essence en question, d'un vert vif, provient de chez Toyo, la plus merveilleuse des épiceries asiatiques. Le résultat mitigé me laissant néanmoins sur ma faim, j'ai choisis d'expérimenter à nouveau avec le pandan en l'associant à la noix de coco dans de jolies madeleines. 


Le résultat est visuellement assez similaire aux madeleines au matcha. Ces petits gâteaux au goût de beurre bonifié du parfum difficilement descriptible du pandan (un mélange de banane, de chlorophyle, de vanille et peut-être aussi d'amande?) sont vraiment du tonnerre! Y a-t-il meilleure manière de célébrer le retour de Camus le chat?







Ingrédients pour environ 30 madeleines



  • 3 œufs (150 g) 
  • 185 g de sucre 
  • 1/3 tasse (80 ml ) de lait 
  • 1 1/2 c. thé d'essence de pandan
  • 195 g (1 1/2 tasse et 1 c. soupe) de farine 
  • 9 g (1/2 c. soupe) de levure chimique (poudre à pâte) 
  • 45 g (1/2 tasse) de noix de coco séchée râpée
  • 160 g (1/2 tasse + 5 c. soupe) de beurre, fondu et refroidi  


Préparation

Dans le bol du mélangeur, blanchir les œufs avec le sucre. Ajouter la farine et la poudre à pâte qui auront été préalablement tamisées, en alternance avec le lait. Bien mélanger.


Ajouter l'essence de pandan, la noix de coco ainsi que le beurre fondu et bien mélanger.

Couvrir le bol d'un film alimentaire puis laisser reposer au réfrigérateur de 10 à 12 heures.

Beurrer et fariner les moules à madeleines s'ils sont en métal. 

Préchauffer le four à 420°F/215°C.

Mettre la préparation dans une poche à douille et remplir les moules au 2/3.


Cuire les madeleines 13 minutes. Démouler dès la sortie du four et laisser refroidir sur une grille.


Les madeleines se conservent de 3 à 4 semaines dans une boite hermétique.