mercredi 3 juin 2020

Gâteau aux carottes cru


J'ai déniché cette recette un peu expérimentale mais fort délicieuse sur le blogue de Miss Recipe. 

Par son glaçage aux cajous, ce gâteau n'est pas sans rappeler un autre gâteau cru que j'ai réalisé il y a de cela près de quatre ans.


Ingrédients
Gâteau
  • 165 g (1 1/2 tasse) de dattes séchées dénoyautées
  • 150 g (1 1/2 tasse) de noix de Grenoble en morceaux
  • 155 g  (1 1/2 tasse) de carottes pelées et râpées
  • 1 c. thé d'essence de vanille
  • 1/4 c. thé de cannelle moulue
Glaçage
  • 120 g (1 tasse) de cajous trempés dans l'eau pendant au minimum 2 heures, puis égouttés
  • 1/3 tasse (85 ml) d'huile de coco
  • Le jus d'1/2 citron
  • 3 c. soupe de sirop d'érable
  • 1 c. thé d'essence de vanille

Préparation

Au robot culinaire, mettre tous les ingrédients du gâteau cru et faire tourner environ 2 minutes, jusqu'à ce que le mélange commence à s'agglomérer en boule.

Répartir dans un moule de 20 x 20 cm (ou dans un moule à pain pour une version plus épaisse) recouvert de papier parchemin. Bien presser de manière égale au fond du moule. Réserver au réfrigérateur.

Au robot culinaire, mettre tous les ingrédients du glaçage et laisser tourner jusqu'à ce que le mélange soit aussi lisse que possible. Verser sur le gâteau aux carottes, égaliser et réfrigérer  pour un minimum de deux heures avant de couper.

Conserver au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.


Source: cette recette

lundi 25 mai 2020

Salade repas d'orge, de kale, de pois chiches et de feta

Comme je l'avais déjà constaté il y a de cela à peu près un an, l'orge se prête très bien aux salades repas bien nourrissantes. Le mélange de saveurs et de textures de celle-ci est particulièrement satisfaisant.


Ingrédients pour 4 à 6 portions en plat principal
Salade
  • 1 tasse (250 ml) d'orge perlé ou d'orge mondé, sec
  • Assez d'eau pour cuire l'orge (2 tasses/500 ml pour l'orge perlé, 3 tasses/750 ml pour l'orge mondé)
  • Sel
  • Les feuilles d'1 chou frisé (kale), sans les tiges centrales, déchiquetées grossièrement
  • 2 boîtes de 540 ml de pois chiches, égouttés et rincés

Garniture
  • 1/2 tasse (125 ml) de graines de tournesol écalées, crues et non salées
  • 2/3 tasse (165 ml) de fromage feta émietté
  • la chair de 2 avocats, coupée en cubes

Vinaigrette
  • 4 c. soupe de vinaigre de cidre
  • 2 c. soupe de miel
  • Le zeste d'1/2 citron, râpé finement
  • 1 c. soupe de jus de citron
  • 1/4 tasse (65 ml) d'huile d'olive
  • Sel, poivre


Préparation

Dans une casserole de taille moyenne, mettre l'orge, l'eau et une pincée de sel. Couvrir. Porter à ébullition, puis réduire à feu très doux et laisser mijoter, soit pendant environ 30 minutes pour l'orge perlé, soit pendant environ 45 à 60 minutes pour l'orge mondé, ou jusqu'à ce que le liquide soit absorbé et les grains tendres.  Une fois que l'orge a terminé de cuire, retirer le couvercle, aérer avec une fourchette et laisser refroidir complètement.

Dans un petit bocal, mélanger tous les ingrédients de la vinaigrette en secouant vigoureusement le bocal fermé. Réserver.

Dans un saladier, mélanger l'orge refroidie, les feuilles de chou frisé et les pois chiches. Ajouter la vinaigrette et bien mélanger.

Au moment de servir, ajouter sur la salade la garniture de graines de tournesol, de fromage feta émietté et de cubes d'avocat.



Source: adaptation de cette recette

samedi 16 mai 2020

Lait doré

La racine fraîche de curcuma est beaucoup plus florale et infiniment moins âcre que le curcuma en poudre. En plus de sa saveur, elle donne à cette boisson chaude sa belle couleur dorée.

Attention: le curcuma, ça tache. Au besoin, frottez ensuite votre planche à découper et votre couteau avec du bicarbonate de soude et quelques gouttes d'eau pour les détacher. 


Ingrédients pour 1 portion

  • 2 tasses (500 ml) de lait, végétal ou de vache (au choix)
  • 1 1/2 cm de racine fraîche (ou surgelée) de curcuma, émincée
  • 1 cm de racine fraîche (ou surgelée) de gingembre, émincée
  • 5 gousses de cardamome, fendues
  • 1/2 bâton de cannelle
  • 1 pincée de muscade râpée
  • 1 bonne pincée de poivre noir moulu
  • 2 c. soupe de sirop d'érable



Préparation

Dans une petite casserole, mettre tous les ingrédients et mélanger un peu avec une petite cuillère. Porter à ébullition à feu vif, puis réduire à feu doux et laisser frémir pendant 10 à 15 minutes.

Passer le mélange chaud dans une passoire fine et verser le liquide dans une grande tasse. Servir immédiatement.




Source: adaptation de cette recette

lundi 13 avril 2020

Pain roulé au saumon, sauce béchamel


Ce saumon roulé en croûte est l'une des recettes ayant bercé mon enfance. Il m'est même arrivé d'en demander à ma mère pour mon anniversaire.

En ces temps de confinement, c'est exactement le genre de réconfort dont j'ai besoin.


Ingrédients pour 6 à 8 portions

Pain au saumon

  • 265 g (2 tasses) de farine tout-usage, plus un peu pour abaisser
  • 1 c. thé de sel
  • 3 c. thé de levure chimique (poudre à pâte)
  • 180 g (3/4 tasse) de beurre, à température pièce, plus un peu pour graisser
  • 1 oeuf
  • Du lait (un peu moins que 3/4 tasse/185 ml)
  • Un filet de saumon d'environ 500 g, cuit et émietté (ou alors l'équivalent en conserve, égoutté)
  • 1 poignée de persil frisé frais, haché finement
  • Le jus d'1/2 citron
  • Sel, poivre

Sauce béchamel
  • 3 tasses (750 ml)de lait
  • 3 c. soupe de farine
  • 3 c. soupe de beurre
  • 1 pincée de muscade
  • Sel, poivre

Préparation

Pour le pain au saumon
Préchauffer le four à 175°C/ 350°F. Graisser un grand plat rectangulaire allant au four.

Dans un grand bol, tamiser la farine avec le sel et la levure chimique. Ajouter le beurre et mélanger à la cuillère.

Dans une tasse à mesurer, craquer l'oeuf. Ajouter du lait jusqu'à 3/4 tasse (185 ml). Mélanger, puis verser dans le mélange de farine. Mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte.

Dans un grand bol, mélanger le saumon émietté, le persil et le jus de citron. Saler, poivrer et mélanger. Réserver.

Sur un plan de travail légèrement fariné, abaisser la pâte en un rectangle d'environ 30 cm par 40 cm. Y répartir le mélange de saumon en laissant un espace de 1 à 2 cm de chaque côté de la pâte.


 Rouler le tout sur le côté le plus court de façon à obtenir un rouleau de 40 cm de long. Bien sceller sur le long et aux extrémités.



 Transférer dans le plat graissé. Cuire 60 à 75 minutes ou jusqu'à ce que la croûte soit bien dorée.



Pour la sauce béchamel
Pendant la cuisson du pain, préparer la sauce.

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen. Ajouter la farine et mélanger pendant 1 minute. Ajouter le lait, le sel, le poivre et la muscade. Cuire en remuant sans arrêt pendant 5 minutes ou jusqu'à ce que la sauce soit assez épaisse pour napper une cuillère qu'on y trempe. Réserver.

Servir des tranches de pain au saumon nappées de sauce béchamel avec des légumes comme accompagnement.


Source: ma mère.

vendredi 10 janvier 2020

Tofu magique de Loounie, sauce presque magique au tahini

C'est d'abord par Grande soeur, puis par Katia que j'ai entendu parler de cette recette de tofu qui semble connaître un vif succès depuis quelques années. La première m'a sommée de l'essayer avec une sauce au tahini  et la seconde a comparé la texture à celle de ris de veau panés. Il ne m'en fallait pas plus.

La créatrice de cette recette affirme qu'elle a le pouvoir de faire apprécier le tofu à quiconque prétend ne pas l'aimer. La texture et le goût sont extrêmement satisfaisants. Les restes sont aussi bons froids que chauds et se prêtent à toutes sortes de recettes où du poulet aurait pu être utilisé, par exemple. C'est déjà la deuxième fois que j'en prépare cette semaine!

La sauce est facultative, mais très savoureuse.

Comme la taille des blocs de tofu peut varier, j'ai conservé certaines indications judicieuses qui proviennent de la publication de Katia.


Ingrédients
Tofu
  • 1 bloc de tofu extra-ferme, de 350 g ou 454 g, défait avec les doigts en morceaux de la grosseur d'une bouchée
  • 1 c. soupe de vinaigre de cidre ou de jus de citron
  • 1 c. soupe de sauce soya ou tamari
  • 1 c. soupe de sirop d'érable
  • 2 c. soupe de fécule de maïs (maïzena) (facultatif, mais augmente le croustillant)
  • 1/3 tasse (20 g ou 85 ml) ou 1/2 tasse (30 g ou 125 ml) de flocons de levure alimentaire (selon la taille du bloc de tofu)
  • 1  à 2 c. soupe d'huile végétale (si on choisit de cuire le tofu au poêlon)

Sauce

  • 1/2 tasse (125 ml) de tahini
  • 1 c. soupe de vinaigre de cidre ou de jus de citron
  • 1 c. soupe de sauce soya ou tamari
  • 1 c. soupe de sirop d'érable
  • 1 c. soupe de flocons de levure alimentaire
  • 1 petite gousse d'ail
  • 1/3 à 1/2 tasse (85 à 125 ml) d'eau

Préparation

Pour le tofu
Dans un bol, mettre le tofu. Ajouter le vinaigre de cidre ou le jus de citron, la sauce soya ou tamari ainsi que le sirop d'érable. Mélanger. Ajouter la fécule de maïs et mélanger. Ajouter les flocons de levure alimentaire et mélanger.

Deux modes de cuisson sont possibles:
1) au poêlon
Dans un grand poêlon, chauffer l'huile végétale à feu moyen-vif. Déposer le tofu et bien étaler. Cuire pendant environ 10 minutes en ne mélangeant pas trop souvent, afin que le croustillant se développe.

2) au four
Préchauffer le four à 190°C/ 375°F. 
Couvrir une plaque à pâtisserie de papier parchemin. Y étaler le tofu. Cuire pendant 25 minutes, ou jusqu'à ce que le tofu soit bien doré et croustillant. 



Pour la sauce
Dans un mélangeur, mettre le tahini, le vinaigre de cidre ou le jus de citron, la sauce soya ou tamari, le sirop d'érable, les flocons de levure alimentaire, la gousse d'ail et 1/3 tasse (85 ml) d'eau. Au mélangeur, réduire en sauce lisse. Au besoin, ajouter un peu d'eau si la sauce est trop épaisse et faire fonctionner le mélangeur à nouveau.

La sauce se conserve environ 1 semaine au réfrigérateur.




Source: cette recette, avec celle-ci

jeudi 26 décembre 2019

Bûche au citron meringuée


Cette délicieuse bûche façon tarte au citron italienne est ce qui a clos le souper du réveillon de cette année.




Ingrédients

Crème au citron
  • Le jus et le zeste râpé finement de 3 citrons
  • 1 c. soupe de fécule de maïs (maïzena)
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 140 g de sucre glace (sucre en poudre)
  • 30 g de beurre, fondu et légèrement refroidi
  • 1 feuille de gélatine ou alors 3 g de gélatine en poudre

Génoise
  • 3 blancs d'oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 30 g de sucre glace (sucre en poudre)
  • 3 jaunes d'oeufs
  • 20 g de sucre glace (sucre en poudre)
  • 70 g de farine à pâtisserie tamisée
  • 35 g de lait
  • 1 c. thé d'essence de vanille
  • 25 g d'huile

Sirop au citron
  • 50 g d'eau
  • 50 g de jus de citron
  • 100 g de sucre glace (sucre en poudre)

Meringue italienne
  • 125 g de blancs d'oeufs
  • 200 g de sucre
  • 70 g d'eau

Chantilly
  • 200 g de crème à fouetter bien froide
  • 1 c. thé de sucre glace (sucre en poudre)


Préparation

Pour la crème au citron
Dans un petit bol contenant un peu d'eau froide, mettre la gélatine. (Si la gélatine est en poudre,  éviter de mélanger.) Réserver.

Dans un bol, mélanger au fouet souple le jus et zeste de citron avec la fécule de maïs. Verser dans une petite casserole.

Dans un bol, mélanger au fouet souple les jaunes d'oeufs et le sucre glace. Verser ce mélange ainsi que le beurre dans la petite casserole où se trouve déjà le mélange de jus de citron.

Chauffer à feu moyen en mélangeant constamment au fouet souple. Lorsque la préparation épaissit légèrement et nappe bien une cuillère qu'on y trempe, ajouter la gélatine égouttée et bien mélanger. Poursuivre la cuisson 2 minutes en mélangeant constamment, puis retirer du feu. 

Verser la crème de citron dans un contenant et poser de la pellicule plastique directement sur la surface de la préparation. Laisser refroidir complètement au réfrigérateur.


Pour la génoise
Préchauffer le four à 170°C/ 340°F. Tapisser une plaque à pâtisserie d'environ 29 x 35 cm de papier parchemin.

Au batteur, fouetter les blancs d'oeufs avec le sel et les 30 g de sucre glace jusqu'à former une neige aussi ferme que possible. Réserver au réfrigérateur.

Au batteur, fouetter les jaunes d'oeufs avec les 20 g de sucre glace jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter le lait, la vanille, puis la farine tamisée et finalement l'huile. Incorporer les blancs d'oeufs en neige au mélange en pliant délicatement à l'aide d'une spatule en caoutchouc. 

Verser la préparation sur la plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin. Bien égaliser la surface à la spatule. 

Enfourner et cuire pendant 12 à 15 minutes en surveillant pour ne pas trop cuire.

Immédiatement à la sortie du four, renverser le papier parchemin sur lequel se trouve la génoise sur un torchon humide. Rouler délicatement le torchon avec la génoise sans trop serrer. Mettre le tout au réfrigérateur et laisser refroidir complètement.


Pour le sirop au citron.
Dans une petite casserole, mélanger l'eau, le jus de citron et le sucre glace. Porter à ébullition et retirer du feu dès que le point d'ébullition est atteint. 

Verser dans un petit bol et réfrigérer jusqu'à refroidissement complet.


Pour la meringue italienne
Mettre les blancs d'oeufs  dans la cuve d'un batteur muni d'un fouet (ou dans un grand bol). Réserver.

Dans une casserole, mélanger le sucre et l'eau. Porter à ébullition en gardant un thermomètre à confiserie à proximité. Dès que le mélange est à ébullition, démarrer le batteur à vitesse maximale pour fouetter les blancs d'oeufs et mettre le thermomètre dans le sucre en train de cuire.

Lorsque la température du sucre est à 120°C, retirer du feu et immédiatement verser le sucre sur les blancs en faisant couler en filet sur le bord du bol sans toucher le fouet qui continue de fonctionner.

Laisser fouetter jusqu'à refroidissement complet. 

Réserver la meringue italienne au réfrigérateur.


Pour la chantilly et son mélange avec la crème au citron
Mettre le bol du batteur et son fouet au congélateur pendant au moins une dizaine de minutes.
Les sortir du congélateur. Immédiatement, fouetter la crème avec le sucre glace jusqu'à l'obtention d'une chantilly.

Incorporer la crème au citron à la chantilly en pliant délicatement à l'aide d'une spatule en caoutchouc, jusqu'à homogénéité. 

Couvrir la surface de la préparation de pellicule plastique et réfrigérer jusqu'au moment du montage.


Pour le montage
S'assurer que toutes les composantes de la bûche sont bien froides.

Dérouler la génoise et l'imbiber avec le sirop au citron. Lorsque le sirop est bien absorbé par la génoise, garnir toute la surface de la génoise avec la crème au citron-chantilly.

Rouler délicatement la génoise sur elle-même, sans trop serrer afin d'éviter que la crème au citron ne ressorte. Prendre délicatement la bûche pour la retirer du linge humide et la poser sur une grande assiette de service.

À l'aide d'une poche à pâtisserie munie d'une douille cannelée, décorer la bûche avec la meringue italienne. (À défaut d'une poche et d'une douille, il est possible d'étendre la meringue sur la bûche à l'aide d'une spatule en caoutchouc, puis de passer les dents d'une fourchette sur toute la surface.)

Au chalumeau, dorer la meringue. Mettre au réfrigérateur immédiatement et garder au frais jusqu'au moment de servir.




Source: adaptation de cette recette


dimanche 22 décembre 2019

Stollen


Le Stollen est une brioche allemande de Noël. Cette version-ci est généreusement emplie de fruits secs, d'écorces d'agrumes confites et d'amandes avec en plus un coeur de pâte d'amande. C'est délicieux comme petit-déjeuner, à l'heure du thé ou comme dessert. 


Ingrédients pour 4 Stollen

Levain
  • 18 g de levure sèche active
  • 1 c. thé de sucre
  • Un peu d'eau tiède (pas trop chaude)
  • 145 g de farine tout usage non blanchie
  • 105 g de farine à pain
  • 240 ml de lait

Suite de la recette
  • 190 g de farine tout usage non blanchie
  • 190 g de farine à pain
  • 50 g de sucre
  • Le zeste râpé finement d'1 citron
  • 2 g de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 10 g de fleur de sel
  • 405 g de raisins de Corinthe secs (*voir notes au bas de la recette)
  • 375 g de raisins secs blonds
  • 180 g d'amandes en bâtonnets
  • 25 ml de rhum ambré
  • 95 g d'écorces de citron confites, coupées en dés
  • 65 g d'écorces d'orange confites, coupées en dés
  • 280 g de pâte d'amande, divisée en 4 morceaux roulés en boudins de 15 à 20 cm de long


Finition
  • Beurre fondu
  • sucre en poudre (sucre glace)

Préparation

Pour le levain
Dans un petit bol, mélanger la levure, le sucre et l'eau tiède. Laisser reposer 10 minutes.

Dans la cuve d'un mélangeur, mélanger tous les ingrédients du levain et pétrir au crochet jusqu'à ce qu'il soit lisse et homogène. Couvrir la cuve avec un linge propre et laisser reposer 2 heures ou jusqu'à ce que le levain ait doublé de volume.


Pour la suite de la recette
Tapisser 2 plaques à pâtisserie de papier pachemin. Réserver.

Ajouter dans la cuve le reste de la farine, le sucre, le beurre, le zeste de citron et les épices. Pétrir pendant 5 minutes ou jusqu'au décollement de la pâte.

Ajouter la fleur de sel, les raisons de Corinthe, les raisins blonds, les amandes en bâtonnets, le rhum ainsi que les écorces de citron et d'orange confites. Mélanger.

Diviser la pâte en 4 parts égales.

Prendre une des 4 parts et l'abaisser sur un plan de travail légèrement fariné à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Ajouter le boudin de pâte d'amandes au centre. Façonner comme un petit pain. Poser le petit pain sur une des plaques à pâtisserie tapissée. Répéter avec toutes les parts de pâte, en plaçant 2 petits pains par plaque à pâtisserie.

Laisser les Stollen reposer pendant 2 heures à température pièce.

Cuire au four préchauffé à 175°C/ 350°F pendant 35 à 40 minutes. Attention de ne pas trop les cuire.

Pour la finition
Laisser refroidir. Badigeonner généreusement les Stollen de beurre fondu au pinceau. Saupoudrer de sucre en poudre. 

Notes:
* Au préalable, il est suggéré de tremper les raisins de Corinthe dans du thé Earl Grey (ou dans un thé noir épicé) chaud (infusion de 3 minutes) pendant 90 minutes avant de bien les égoutter puis de les incorporer à la recette. Cette étape est facultative.

**Un mélangeur est suggéré pour pétrir la pâte, mais celle-ci peut aussi être pétrie à la main.

***Le Stollen peut se conserver 2 ou 3 semaines au réfrigérateur. Il peut aussi être congelé.





Source: adaptation de cette recette