mardi 10 janvier 2017

Baozi sucrés farcis à la pâte de haricots azuki
























Petite soeur m'a récemment fait découvrir les mantou. Il s'agit de délicieux petits pains d'origine chinoise qu'on cuit à la vapeur. Ils existent en de fort nombreuses versions sucrées et salées et sont appelés baozi lorsque farcis.

Je vous présente aujourd'hui une version sucrée et farcie de pâte de haricots rouges azuki. Il me restait de cette farce, que j'avais congelée après la préparation d'une sucrerie japonaise. Or, il s'avère que la pâte de haricots azuki est parfois utilisée par les Chinois dans les recettes de baozi. Il est également possible de farcir la version sucrée avec de la confiture, du beurre d'arachide, etc.

Pour la jolie couleur verte plus que pour le goût, j'ai ajouté un peu de matcha à la pâte à pain. Il est  possible de mettre ou non le colorant de son choix.


























Ingrédients pour 12 baozi



  • 1 1/2 c. thé de levure sèche active régulière
  • 1 1/2 tasse (375 ml) de lait chaud (mais pas trop chaud, sinon ça tuera la levure)
  • 1 c. thé + 50 g (1 c. thé + 1/4 tasse) de sucre
  • 395 g (3 tasses) de farine blanche
  • 1 c. thé de sel
  • 2 c. thé de matcha (facultatif, pour la couleur verte)
  • 12 c. soupe combles de pâte sucrée aux haricots azuki (recette ici), froide

Préparation

Mettre la levure dans 1/2 tasse (125 ml) de lait chaud avec 1 c. thé de sucre. Laisser reposer 10 à 15 minutes pour activer la levure.

Dans la cuve d'un batteur sur socle muni d'un crochet pétrisseur, mélanger 50 g (1/4 tasse) de sucre, la farine, le sel et le matcha. Ajouter le mélange de levure ainsi que la tasse (250 ml) de lait restante et pétrir à basse vitesse durant 15 minutes. La pâte doit devenir lisse et élastique.

Laisser reposer la pâte dans un endroit plutôt chaud durant 1 heure.

Avec les mains, former un long tube avec la pâte. La couper en 12 parts égales. Sur un plan de travail légèrement fariné et avec les mains légèrement farinées, rouler et aplatir chaque part en galette aussi mince que possible. Au centre de chaque galette, déposer 1 c. soupe comble de pâte sucrée aux haricots azuki. Refermer chaque baozi en formant un petit baluchon scellé vers le haut, en pinçant la pâte avec les doigts. Laisser reposer 20 à 30 minutes.

Déposer sur du papier parchemin (c'est important pour ne pas les déchirer en les retirant à la toute fin) dans un panier de cuisson à la vapeur en bambou. Cuire à couvert à la vapeur durant 18 minutes, puis retirer du feu. Sans retirer le couvercle, laisser reposer 5 minutes sous la vapeur avant de laisser refroidir.

Il est possible de congeler les baozi. Pour les décongeler, on peut les réchauffer au four micro-onde.




Source: adaptation d'une recette de mantou transmise par petite soeur.



4 commentaires:

  1. Ouiiiiiiii! J'en avais fait il y a vraiment longtemps. Les tiens sont simplement trop cutes et ont l'air délicieux!!!

    RépondreSupprimer
  2. Franchement jamais goûté version sucrée et tu piques ma curiosité, c'est certain:)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas encore essayé la version sucrée. Ça me tente.
    A bientôt

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup! :)