mercredi 15 juillet 2015

Tarte aux coings, à la cardamome et à la rose



Dans un effort désespéré pour trouver quoi faire avec les trois coings qui traînaient sur le comptoir, je suis tombée sur cette recette. Mes cours d'allemand datant du Cégep sont peut-être bien lointains dans mon esprit, mais l'outil de traduction de Google est mon ami, aussi approximatif soit-il.

J'ai adapté les parfums en puisant mon inspiration chez les Perses. En effet, il existe une confiture de coings iranienne à la cardamome et à l'eau de rose, la moraba-ye beh. Sous forme de tarte, ces parfums sont délicats et tout simplement envoutants.





Ingrédients

Pâte sucrée
  • 250 g (1 3/4 tasse + 3 c. soupe) de farine
  • 1 pincée de sel
  • 60 g (4 c. soupe + 2 c. thé) de sucre
  • 1 oeuf
  • 160 g (2/3 tasse) de beurre coupé en petits dés, à température pièce
Crème pâtissière à la rose
  • 1 2/3 tasse (400 ml) de lait
  • 60 g (4 c. soupe + 2 c. thé) de sucre
  • 3 jaunes d'oeufs
  • 40 g (1/4 tasse + 2 c. thé) de fécule de maïs (maïzena) 
  • 1 c. soupe d'eau de rose
Coings pochés à la cardamome
  • 700 g de (environ 3 gros) coings, pelés, coupés en quartiers, épépinés puis coupés en fines tranches 
  • 2 tasses (500 ml) d'eau
  • 100 g (1/2 tasse) de sucre
  • 12 gousses de cardamome verte, fendues


Préparation

Pour la pâte sucrée
Au batteur sur socle muni d'une palette, crémer le beurre et le sucre. Ajouter l'oeuf. Ajouter la farine tamisée et le sel. Mélanger sans corser (sans trop mélanger, juste assez).
Former une boule, l'aplatir un peu, l'emballer dans de la pellicule plastique et la réfrigérer pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 190°C/375°F.

Sur un plan de travail légèrement fariné, abaisser la pâte sucrée et foncer un moule à tarte cannelé à fond amovible de 20 cm de diamètre.

Couvrir l'abaisse de pellicule plastique et la remplir de pois de cuisson. Refermer la pellicule plastique sur elle-même pour éviter que les pois touchent la croûte. Cuire 20 minutes (oui, je vous assure que la pellicule plastique peut aller au four!). Retirer les pois ainsi que la pellicule plastique puis remettre la croûte au four et poursuivre la cuisson 5 minutes.

Laisser refroidir et réserver.


Pour la crème pâtissière à la rose
Dans une petite casserole, mettre le lait et la moitié du sucre.

Dans un bol, fouetter un peu les jaunes d'oeufs avec l'autre moitié du sucre ainsi que la fécule de maïs. Ajouter un tout petit peu du lait pour délayer le tout.

Porter le lait sucré à ébullition. Y verser immédiatement le mélange de jaune d'oeufs en fouettant continuellement. Poursuivre la cuisson en fouettant continuellement jusqu'à ce que le mélange soit à nouveau à ébullition. Retirer immédiatement du feu et transférer dans un bol. 

Couvrir la surface de la crème pâtissière de pellicule plastique (sans laisser d'espace entre la crème et la pellicule) et réfrigérer jusqu'à refroidissement complet. Réserver.


Pour les coings pochés à la cardamome
Dans une casserole de grosseur moyenne, porter l'eau, le sucre et les gousses de cardamome à ébullition. Ajouter les tranches de coings, réduire à feu moyen-doux et poursuivre la cuisson 20 min. 

Retirer du feu et laisser reposer pendant au moins15 minutes, le temps que le tout refroidisse et devienne manipulable.


Pour le montage
Égoutter les tranches de coings pochées et retirer les gousses de cardamome. Conserver le sirop pour un autre usage si désiré.

Répartir la crème pâtissière sur la croûte de pâte sucrée. Disposer les tranches de coings sur toute la surface en cercles concentriques.





Source: adaptation de cette recette



3 commentaires:

  1. L'allure de cette tarte me plait bien trop!!! & que dire des saveurs qui doivent en ressortir, wow!

    RépondreSupprimer
  2. Des coings,en juillet???? Vraiment une belle tarte que celle-ci!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Une tarte bien parfumée qui me fait déjà voyager en Inde : pas étonnant, vu le nom de ton blog !!!

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup! :)